Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 11:47
Paris, Place de la République vers 18 heures

Paris, Place de la République vers 18 heures

Courriel aux membres de l’équipe intervenante d’AIDEMA19

 

Chères Amies, Chers Amis,

 

Après l’ignoble massacre d’hier dans les locaux du journal Charlie Hebdo, je vous propose de commencer chaque entretien de notre première permanence publique de 2015, par un bref hommage aux personnes décédées, et à celles qui souffrent des blessures infligées par les assassins.

Cet hommage aura pour but de manifester notre solidarité avec les musulmans qui sollicitent nos services, et de les rassurer sur notre attitude à l’égard de l’islam.

Chacun(e) saura trouver les mots qu’il convient de dire en pareille circonstance.

 

Nous pourrons rappeler à cette occasion que notre équipe - et notre réseau d’écrivains publics - est multi confessionnelle, soit par l’éducation d’origine de chacun(e) d’entre nous, soit par notre pratique spirituelle. Notre association réunit dans l’amitié des membres des religions catholique, protestante, musulmane, juive; des athées et des agnostiques. Elle est ouverte aux adeptes d'autres formes de vie spirituelle ou philosophique…

Ce sera un instant privilégié pour rappeler que nous n’agrégeons pas tous les musulmans dans une même communauté d’appartenance. Mais que nous savons discerner ce qui fait que nous acceptons sans nous poser de questions l’islam respectueux des valeurs de la République, de ce qui fait que nous sommes profondément choqués lorsque des tueurs revendiquent l’islam pour commettre des actes sanguinaires, comme celui du 7 janvier 2015, qui fera date.

Ce sera important de préciser encore une fois que la laïcité est le principe qui garantit la liberté de conscience, et facilite l'exercice non communautaire de la Fraternité, et la solidarité entre tous les résidents du territoire national.

Pensons aussi que le pluralisme des religions en France, est la condition de la liberté du choix de chacun en matière de vie spirituelle; que la séparation de l'état et de la religion est une garantie de cette liberté individuelle du citoyen.

N'oublions pas enfin, que la liberté d’expression – ainsi que les libertés d’opinion, de réunion, d’association… - est le témoignage vivant et joyeux de notre culture de la tolérance et de la Liberté.

Pour une République joyeuse, harmonieuse et pacifique !

Avec toute mon amitié.

 

Plume Solidaire

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

 

Merci Xavier pour avoir su trouvé les mots.
J'aurais aimé être à Paris aujourd'hui, ici ça manque de réflexion!
Amitiés 
Anne-Violaine

- - - - -

Une république joyeuse, comme l'était l'équipe de Charlie Hebdo, je crois que pour l'instant on n’y arrivera pas, peut-être plus tard- Comment peut-on massacrer pour des dessins?  Comment peut-on  intégrer une telle horreur dans notre vie, comment nos amis musulmans (qui, signalons le, forment le plus gros contingent de victimes des radicaux)  pourront-il supporter les amalgames qui seront faits? enfin comment continuer à défendre nos libertés, notre liberté d'expression et notre liberté de pensée face à la folie meurtrière et aveugle des obscurantistes qui massacrent à visage couvert et à la Kalachnikov  des "ennemis " armés de crayons . Oui Xavier, tu as raison de nous le demander; nous allons en parler avec nos usagers et aujourd'hui je n'ai pas eu besoin de le faire, ils sont les premier à aborder l'horreur qu'ils ont ressentie et qu’ils ressentent toujours. 
Nous sommes tous Charlie
Sylvie

- - - - -

Bien dit et justement dit.

Merci de ton initiative

Jacques

- - - - -

Merci Xavier.

Tu as tout à fait raison

Amitiés

Monique

- - - - -

Entièrement d'accord avec toi Xavier. Je suis blessée par ce qui s’est passé. La meilleure façon de résister est de continuer du mieux possible ce que nous faisons. Et merci pour ta réflexion et prise de recul. L’amalgame avec les musulmans  est une forme de violence qui n’a pas lieu d'être. Être né du mauvais côté n’empêche pas d’être un humain comme les autres. 

Louiza

- - - - -

 Merci à toi Xavier d'avoir fait ce commentaire

Amitiés Huguette

 

 

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 12:25
Journée de formation des écrivains publics : les droits des étrangers en 2014

Journées de formation des écrivains publics - Saison V

 

 

Chères Amies, Chers Amis,

 

Nos agendas respectifs nous ouvrent l'heureuse perspective de reprendre nos habitudes de rencontres conviviales en inaugurant notre cinquième saison avec cette première formation dédiée aux Droits des étrangers.

Il s’agira essentiellement d’une mise à jour de nos informations sur l’évolution de ces droits depuis deux ans.

Comme nous en avions convenu, Gérard Poch a assisté le 24 novembre dernier à la formation consacrée aux Troubles du voisinage dispensée par l’ADIL*. Il se propose de nous en transmettre le contenu au cours de l’une de nos prochaines séances.

Pour échafauder notre projet 2014-2015, vous trouverez en pièce jointe les propositions de thématiques à aborder qui m’avaient été adressées en mai et juin derniers.

Je vous propose donc, de profiter de nos amicales retrouvailles, pour fixer le contenu de nos sessions à venir.

Notre cercle AIDEMA19, qui associe nos amis de Palaiseau, du Point d'Accès aux Droits du 19 ème, et du centre sociocuturel Belleville réunira 13 participants autour de la table. L'équipe du centre social Le Picoulet qui nous accueille viendra conjurer ce chiffre vertueux pour les uns ou de mauvaise augure pour les autres.

Deux points d'information :

J'ai dispensé à la demande du centre socioculturel Belleville une formation sur le thème de l'Orientation des usagers le 13 novembre, à laquelle ont assisté trois de nos plus récentes bénévoles.

Le Centre Cerise qui avait organisé les premières rencontres régionales d'écrivains publics en Ile-de-France m'a contacté pour réfléchir à l'élaboration d'une plateforme de formation commune.

Dans l’attente du plaisir de vous retrouver, recevez les Unes et les Uns après les autres, mes plus chaleureuses salutations.

*Agence Départementale d’Information sur le Logement

Xavier Péron

Président d’AIDEMA19

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

1ère session - Samedi 13 décembre 2014 à 10 h 00

 

« Etat des lieux sur les droits des étrangers en 2014 »

 

Intervenants : Jean Baptiste Mouton et Gérard Poch
écrivains publics /AIDEMA 19

 

Centre social Le Picoulet – 59 rue de la Fontaine au Roi, 75011

M° Goncourt

 

Repas dans une gargote du quartier !

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

 

Centre social Le Picoulet - Métro Goncourt

Centre social Le Picoulet - Métro Goncourt

Contact 

AIDEMA19 : 07 81 91 26 97 – aidemaparis@yahoo.fr

 

Où ?

Sur les différents lieux d’accueil des activités des écrivains publics du 19ème arrondissement et des secteurs voisins

 

Quand ?

Les sessions se tiennent le samedi matin

 

Combien ?

Aucune participation financière n’est demandée

Repost 0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 14:51
Graphe - avenue Jean Jaurès Paris 2008 - Plume Solidaire

Graphe - avenue Jean Jaurès Paris 2008 - Plume Solidaire

Gaelle Laruelle est écrivain public professionnelle à Bordeaux, au sein de l’association Atelier Graphite qu'elle a créée en 2006.

Elle publie une newsletter mensuelle dont les contenus intéressent directement les écrivains publics.

Je ne saurais trop inviter les fidèles de Plumeacide de s’abonner à Epigraphe dont les numéros antérieurs peuvent être consultés sur le site de l’Atelier Graphite.

Plume Solidaire

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Extrait de Epigraphe, la lettre mensuelle de l'Atelier Graphite

N 22 - mai 2014

Nous le constatons chaque jour : la portée de l'action de l'écrivain public à caractère social dépasse largement le simple acte rédactionnel, technique.

Les recherches de Bergamote Fernandez, docteur en sociologie au CNAM, appuient cette idée en insistant sur l'importance de la complémentarité entre l'écrivain public et les autres acteurs de l'action sociale.

Extraits de L'écrivain public dans l'action sociale - Vie sociale, 2009/2 N°2, p. 121 – 134

" De par sa mission d'information, d'orientation et d'aide pédagogique à l'écriture, l'écrivain public est un acteur du lien social, de l'insertion et de l'accès aux droits et de la citoyenneté dans la collectivité.

Au-delà du seul acte rédactionnel, il trouve sa réelle fonction dans la médiation administrative et sociale, de la passation de parole de l'usager vers les institutions en général et dans la réconciliation de l'usager avec le travail social en particulier.

Au fond, le support d'écriture se révèle être un prétexte à la mise en relation, il n'est pas une fin en soi dans l'activité d'écrivain public social, mais un commencement à la relation d'aide.

Cet intervenant, qui incarne un regard différent du professionnel social traditionnel sur les difficultés que rencontre l'usager, un regard au travers du regard de l'Autre en difficulté, semble finalement apporter davantage qu'un nouveau mode d'intervention dans le champ de l'action sociale : il produit un nouveau mode de relation d'aide et propose, par ailleurs, une réponse immédiate à la personne (un écrit, une information, un temps d’écoute et de parole).

C’est à la fois sa ressemblance (de par les situations rencontrées et la manière de les appréhender sur la base d’un travail de relation) et sa différence (une aide facultative, qui n’a pas l’apparence d’un suivi imposé et d’un entretien formel) avec l’accueil du professionnel social, qui lui fait s’attirer les faveurs des usagers et qui fait de lui un intermédiaire privilégié entre usager et professionnel social."

Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?