Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 16:31
Gipa : la réponse de la Caf aux impayés  de pension alimentaire

 

Famille monoparentale

 

Depuis le 1er avril, la caisse des Allocations familiales propose un nouveau dispositif : la garantie contre les impayés de pension alimentaire (Gipa). Un moyen innovant de soutenir et d’accompagner les parents confrontés à une rupture familiale.

 

C’est une situation difficile qui touche principalement les mères : dans 40 % des cas de séparation, la pension alimentaire n'est pas ou peu versée. Pourtant, la fixation de la pension prend en considération les besoins de l’enfant et les ressources des parents. Si l’un d’eux ne respecte pas son obligation d’entretien, la situation peut vite devenir critique pour l’ancien conjoint. C’est là que la Caf intervient.

Premier cas de figure : l’ex-conjoint(e) s’acquitte d’une pension alimentaire d’un montant inférieur à 104,75 euros. Chaque mois, la Caf peut ainsi verser un complément pour que le montant de la pension alimentaire atteigne celui de l’allocation de soutien familial (Asf).

Par exemple, pour une pension fixée à 54 euros, la Caf versera alors 50 euros par mois et enfant.

 

Récupérer jusqu’à deux ans d’arriérés


Autre situation : depuis au moins un mois, la pension alimentaire n’est pas réglée, ou ne l’est que partiellement. La Caf peut verser l’Asf à titre d’avance.

Ce n’est pas tout. Le nouveau dispositif Gipa renforce les démarches pour le règlement des pensions alimentaires non payées. Ainsi, dès le premier mois d’impayé, la Caf verse l’Asf à titre d’avance et peut procéder au recouvrement de la pension auprès du parent qui la doit.

Elle peut ainsi récupérer jusqu’à deux ans d’arriérés. Pour cela, la Caf peut obtenir leur paiement auprès de l’employeur, de la banque du parent défaillant, et même de Pôle emploi si celui-ci y est inscrit.

Autre nouveauté, la Caf est autorisée à transmettre, à la mère ou au père titulaire de la pension alimentaire, les informations socio-professionnelles dont elle dispose sur l’autre parent. Ces informations peuvent servir à faire fixer une pension alimentaire.

Grâce à la Gipa, la Caf entend aussi favoriser le recours à la médiation en cas de difficultés lors de la rupture du couple (voir encadré). Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez assister à des séances d’information collectives intitulées « Être parents après la séparation ».

Animées par des juristes, des médiateurs familiaux, des travailleurs sociaux des Caf – et/ou de la Mutualité sociale agricole (Msa) –, elles abordent différents aspects de la séparation : choc psychologique, impacts juridiques et importance de la communication entre parents.
 

Place à la médiation

Les ruptures sont souvent à l’origine de tensions. Pour organiser au mieux la fin de la vie cLes ruptures sont souvent à l’origine de tensions. Pour organiser au mieux la fin de la vie commune, éviter les conflits et sortir de l’impasse, vous pouvez bénéficier d’une médiation familiale.

Les associations spécialisées dans ce domaine, partenaires de la Caf, vous aident à trouver un accord sur les multiples aspects de la séparation : accueil alterné de votre enfant, contribution financière…

Le médiateur prend en compte les besoins de chacun, notamment ceux des enfants. Il recherche des solutions concrètes pour restaurer ou maintenir le dialogue et trouver un accord, afin de préserver les liens familiaux.

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Aides sociales diverses
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 17:00

 

Taxi-sénior : une course à prix cassé

 


Le 21 Septembre 2012

 

Lancement à Paris et sa banlieue, du dispositif Senior Mobilité inédit en France et en Europe, qui propose le taxi 80% moins cher pour les personnes âgées à faibles revenus en Ile de France (de plus de 75 ans pour la phase de lancement, étendu à 65 ans dans une deuxième phase).

 

 

 

Source : France Info / Initiative France Info

 

A l'occasion de la semaine de la mobilité, une compagnie de taxi lance dans plusieurs villes de France un nouveau service de taxi "low-cost" spécialement réservé aux séniors à faible revenu.

 

Petite retraite rime souvent avec grosse difficulté pour se déplacer...

Une initiative réalisée en partenariat avec "Reporters d'Espoir". 


 

 

 

 

 

Source : Citizen Mobility

A propos de AlphaTravel

Alpha Travel est une offre de taxis partagés, qui permet à ses clients (entreprises, collectivités, habitants de la ville de Paris et départements limitrophes), de se déplacer plus facilement, de façon économique et écologique.


L’offre propose en effet de regrouper des courses de taxis afin de réduire le coût du voyage pour chaque utilisateur.


Elle permet d’augmenter la capacité de déplacements sans ajouter de véhicules supplémentaires sur une voirie saturée.


Cette offre repose sur un modèle économique sociétal car elle participe au financement des déplacements des personnes âgées isolées et notamment à faibles revenus.

 

 


Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Aides sociales diverses
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:00

 

medicament-mediator-285x270.jpg



 

Source : Mutuelle-conseil.com

 

Téléchargez la liste des médicaments à risque

 

 

La DGS (Direction Générale de Santé) et l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) ont placé 77 médicaments sous haute surveillance.

 

Il s’agit d’une liste des 77 médicaments et 12 classes thérapeutiques. Certains de ces médicaments vont être retirés du marché. D'autres vont faire l'objet d'une «réévaluation du rapport bénéfice/risque» ou d'une surveillance de routine.

 

Tous ces médicaments ne présentent pas un danger, mais toutes les informations devraient être accessibles aux médecins et actualisées.

 

Somnifères, comme la Mepronizine, le Stilnox ou le Noctran ; produits pour perdre du poids tels l'Alli ; antidiabétiques comme l'Actos ou encore l'insuline Lantus ; vaccins ; antirétroviraux…

 

La liste est très hétérogènes, on y retrouve toutes sortes de médicaments, certains commercialisés depuis quelques mois seulement, d'autres présents sur le marché depuis de nombreuses années.

 

Les médicaments que vous consommez font-ils partis des médicaments «  à risque » ? Retrouvez en ligne la liste des médicaments « sous surveillance »

 


- - - - -

 

REMBOURSEMENT DES MEDICAMENTS


Sommaire 

  1. Remboursement des médicaments par l’assurance maladie
  2. Les remboursements de médicaments par les mutuelles

 

 

Remboursement des médicaments par l’assurance maladie


Les médicaments sont pris en charge par l’Assurance Maladie sur prescription médicale.

 

La couleur de la vignette collée à la boite de médicaments désigne son taux de remboursement

 

  • Vignette blanche barrée : concerne les médicaments considérés comme irremplaçables dans le cadre de maladies très graves, dont les soins sont très couteux : Remboursement à 100%.

  • Vignette blanche : Remboursement à 65% de la Sécurité Sociale.

  • Vignette bleue : Remboursement à 35% de la Sécurité Sociale.

La franchise sur les médicaments

 

Depuis le 1er janvier 2008, une franchise de 50 centimes d'euro  est prélevée par boîte de médicaments. La franchise médicale ne peut pas dépasser 50 € par an et par assuré, et ne peut pas faire l’objet de remboursement par les mutuelles.

 

Le Remboursement des médicaments génériques

 

Si vous refusez le choix du médicament générique, parce que vous préférez un médicament de marque, vous le paierez plus cher que le générique et vous serez remboursé uniquement sur la base du T.F.R. Par ailleurs, le tiers payant ne fonctionnera pas. Vous devrez alors faire l'avance des frais à la place du fonctionnement normal du tiers payant.

 

Depuis le 1er juillet 2005, 542 médicaments de marque seront remboursés sur la base d’un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR), calculé à partir du prix du médicament générique le moins cher de la même catégorie. Si le l'assuré privilégie un médicament de marque plutôt que le médicament générique, la différence de prix sera à sa charge.

 

Les Médicaments à 100%

 

Si vous êtes en affections de longue durée (ALD), les assurés sociaux bénéficient d’une exonération du ticket modérateur imputable aux différentes catégories de médicaments

 

Les médicaments non pris en charge par la Sécurité sociale

 

Les Vignette orange : Avant le 1er janvier 2008, les médicaments à vignette orange (par exemple des veinotoniques) étaient remboursés par la Sécurité Sociale à hauteur de 15%. Depuis le 1er janvier 2008, ils ne sont plus remboursés.

 

La prise en charge des vaccins :

 

Certains vaccins sur prescription médicale sont remboursés à 65 %.

 

Les remboursements de médicaments par les mutuelles


La majorité des mutuelles offrent un remboursement à 100% des médicaments en vignettes blanches et bleues. Il est possible de comparer 200 mutuelles en 5 clics en obtenant en ligne votre comparatif de mutuelles.

 

Certaines mutuelles offrent des remboursements "pharmacie" supplémentaires :

 

Forfait vaccin non remboursé

 

Médicaments d’aide au sevrage tabagique

  • · Landes mutualité : jusqu’à 75 euros

 Rendez-vous pharmaceutique

 

  •  Swiss Life « Principale » : Remboursement d’une consultation de 10 € par an.

 

En savoir plus :

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Aides sociales diverses
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?