Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 17:00

 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

 

              bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle

 

 

 


Bande annonce VOST - Enfance clandestine

 

C'était pendant ce long pont de l'Ascension 2013; l'une de ces fausses vraies vacances qui hachent et désorganisent le rythme équilibré de la vie ordinaire. La chanteuse haïssait les dimanches, moi je déteste les ponts.


Il faisait un temps triste comme l'époque; sans relief, sans couleur. Constant dans l'humidité, étouffant sous le couvercle des nuages. Sans perspective autre que l'attente d'une prochaine conférence présidentielle.


Pour aller voir ce film, sous le parapluie dont il convient de ne plus se séparer, j'ai emprunté l'interminable rue des Pyrénées, du parc des Buttes Chaumont jusqu'à la Place Gambetta.


Enfance clandestine est une bien attachante et sombre histoire. Celle d'un couple idéaliste qui rentre en Argentine sous la dictature pour tenter de renverser le régime. Question : est-il réaliste qu'un couple aussi uni soit-il s'expose aussi dangereusement, entraînant avec lui ses enfants ?


Moi, je dirais que non.


Un film qui finit mal; très mal pour les parents et l'oncle.


En rentrant par le même itinéraire, je passais de nouveau devant le Collège Françoise Dolto, lieu du tournage d'Entre les murs que j'avais évité de voir, par crainte de la dépression culturelle qu'il m'inspirait a priori...


C'était un préjugé.


Justement Entre les murs était rediffusé le soir même ou le lendemain. Par souci d'objectivité, j'ai regardé le film.


Merveilleux professeur, affligeants élèves immergés au plus profond de l'abysse de l'ignorance, de la stupidité et de l'impertinence.


Une marque du temps.

 

Et maintenant c'est la Pentecôte...Encore une fête religieuse...Quand remplacera-t-on enfin les jours fériés religieux par des journées honorant celles et ceux qui sont dignes de considération en raison de leur courage, de leur talent, de leur mérite. 

 

A quand le pont Marie-Olympe de Gouges  ?

 

Pour couronner ce naufrage doux et constant, voilà qu'un homme vient se flinguer dans l'école maternelle située en face de l'entrée de mon école d'arts martiaux.

 

Bon : on se concentre à l'intérieur de soi, on commence la Petite Circulation, l'énergie s'accumule au Tan-Tien, on la condense au Ming Men, on l'accompagne le long de la colonne vertébrale jusqu'au palais à l'intérieur de la bouche; et on se détend en faisant descendre l'énergie jusqu'au Tan-Tien. Et on recommence...

 

Ouf, je me sens mieux.

 

Ouais, mais quelle putain d'époque.

 

Bon : on se concentre à l'intérieur de soi, on commence la Petite Circulation, l'énergie s'accumule au tan tien...

 

Positif Plume Solidaire

Repost 0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 17:00

 

 

 

CNEI.png

 

Source : Economie et société

 

Entreprises d'insertion : un bilan inquiétant

 

12 Avril 2013

Laurent Laïk

 

UN BILAN DE SANTÉ INQUIÉTANT

 

À la demande du ministère du redressement productif, le CNEI a lancé une consultation auprès de ses entreprises adhérentes la deuxième quinzaine du mois de mars afin de repérer les entreprises en situation de risque aiguë qui pourraient faire appel aux commissaires au redressement productif (CRP) en région ; commissaires dont la mission est de soutenir les entreprises de moins de 400 salariés et d’assurer une veille sur les difficultés croissantes des entreprises. Les résultats de ce baromètre ne viennent qu’entériner ce que le CNEI répète depuis plusieurs mois : les entreprises d’insertion vont mal ! 

 

 

Malgré un chiffre d’affaires 2012 qui stagne ou progresse pour 69% des entreprises, la situation financière actuelle des entreprises d’insertion s’avère fragile voire critique pour 62% d’entre elles. En cause : le sous-financement de la mission sociale de ces entreprises par l’Etat. « Nous avons financé notre mission sociale par le développement du chiffre d’affaires : baisse des résultats donc financement de la mission par la marge ! Mais aujourd'hui, le modèle est à bout de souffle.

 

 

2 ENTREPRISES SUR 5 ONT MIS EN PLACE UN PLAN DE RESTRUCTURATION OU DE REDRESSEMENT DEPUIS 2011

 

Avec des perspectives incertaines et la stabilité de l'aide au poste depuis 10 ans, nous avons dû générer des gains de productivité pour faire face à la hausse des frais salariaux (coût du travail +39,5 % pour la même période). "Cela nous conduit à devoir réduire nos effectifs d'encadrement et donc d'accompagnement social. C'est la mort programmée de l'insertion. Nous l'aurons assez dit !", témoigne un entrepreneur de l’Isère. "Tous les coûts ont progressé, seule l’aide au poste n’a pas évoluée comme chacun le sait, nous mettant dans une situation financière plus que fragile et inconfortable", souligne un autre entrepreneur d’Aquitaine. 

 

 

Parmi les autres causes invoquées, les délais de paiement importants qui fragilisent la trésorerie des entreprises d’insertion, malgré la loi qui demande un règlement à 30 jours ou encore une gestion administrative de l’Etat, du département et du FSE de plus en plus contraignante et lente. 2 entreprises sur 5 ont ainsi mis en place un plan de restructuration ou de redressement depuis 2011 afin de poursuivre leur activité économique et leur mission d’insertion des personnes en difficulté.

 

 

ET DES PERSPECTIVES GRISES EN 2013

 

L’année 2013 ne démarre pas sous de meilleurs auspices si l’on en croit les entrepreneurs interrogés. 48 % prévoient un chiffre d’affaires en stagnation et 29% en diminution pour 2013, ce qui compte-tenu de la crise ne s’annonce pas si mal. Cependant, à l’inverse des TPE et PME du secteur classique, les entreprises d’insertion s’inquiètent plus de la pérennité de leur mission d’insertion que de celle de leur activité économique. 76% jugent l’avenir de leur entreprise incertain (61%) voire inquiétant (15 %). 

 

 

Les attentes concernant la réforme du financement de l’insertion par l’activité économique sont donc fortes car résident en elles le dernier espoir de sauver ce modèle d’entreprise qui chaque année salarie près de 50 000 chômeurs de longue durée, de jeunes sans qualification ou de bénéficiaires de minimas sociaux. Il en va de l’avenir de ces personnes et de celui de ces entreprises ! 

 

 

À propos de l’auteur : Laurent Laïk est président du Comité National des Entreprises d'Insertion (CNEI).

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 17:00

 

Le film repose sur la justesse du jeu des deux principaux acteurs, le réalisme des détails des situations, et les transitions toute en finesse de l'évolution des sentiments.


Avec quelques petites longueurs parfois, vite oubliées...


 

♥♥♥              top (très bien)


              bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle

 

 

 

 

Lire Le Monde : Une vie simple : les derniers mois d'un coeur simple

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?