Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 17:00

 

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle


              bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

 

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle


 


C'est "L’histoire  d’un écrivain dandy (quelque part entre Salinger et Brett Easton Ellis) qui a cramé son talent et regarde ses contemporains avec une ironie distanciée, une misanthropie douce et rêveuse. (...)


Une odyssée viscontienne, une orgie de tableaux classiques et vénéneux qui sont comme les cercles de l’enfer que Jep, Virgile des temps modernes, parcourt avec une classe affolante. Les fêtes, les palais déliquescents, les défilés de saintes et de putains, ne sont que les cendres du temps, un cache-misère qu’il faut dépasser pour découvrir la beauté silencieuse et profonde du monde." (Première)


 

Une méditation tendre et drôle dans une Rome* nocturne, sur le temps, l'amitié, l'amour, la vie... 

 

Plume Solidaire

 

* Article Quatre jours à Rome

 


Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 18:00

 

 

Ce n'est pas parce que nous connaissons de grandes difficultés à résoudre nos problèmes qu'il faut
se détourner de ceux des autres.
Connaître les problématiques des autres pays et de leurs populations, permet de relativiser l'importance des nôtres. Nous qui possédons, apparemment, toutes les ressources pour les résoudre :
l'éducation et la connaissance, la richesse et la puissance économique, la science et le droit...

Plume Solidaire

 

 

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 17:00

 

 

Logement-social-par-arrondissement-Paris_pics_390.jpg

 

 

Mme ..............................

.....................................

75013 PARIS

 

Tél personnel : 06..................

 

 

...........................

...........................

 75010 PARIS

 

 

Paris le 22 mai 2013

 

A l’attention de Madame                           

 

OBJET : Demande de logement

Copie :  .................................

 

Madame,

 

Nous sommes sensibles au fait que nous avons été invités à visiter le 16 mai un second appartement  situés 1 rue ............ – Esc 9 au 7 ème étage, dans le....ème arrondissement.


Cet appartement de T3/T4, très bien agencé et en bon état, correspond à nos vœux : 2 chambres, double salon.

 

Cependant je me vois contrainte de décliner cette nouvelle proposition pour deux motifs.

 

Sujette à de graves insomnies, je suis suivie à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière. Le passage des trains sous notre appartement constitue donc un obstacle à ma guérison. Or l’une des chambres donne directement sur les voies ferrées sur lesquelles circulent des trains de banlieue et de grandes lignes toutes les sept minutes. Leur passage est une source de nuisance sonore malgré l’installation de doubles vitrages sur les fenêtres.

 

En second lieu, cet appartement  est situé à cinquante minutes porte à porte, de la crèche qui accueille actuellement notre fils. Et le fait de changer d’appartement en emménageant dans le ...ème arrondissement m’expose au risque de perdre la place dont bénéficie notre enfant dans le 13ème.

 

Vivant actuellement dans un appartement de deux pièces avec un nouveau né, nous maintenons notre demande de logement de type T3/T4 dans le 13ème arrondissement, à l’exception de la rue ..............., en raison des activités de délinquance qui s’y tiennent.

 

Par ailleurs, suite au décès de mon père, en avril 2012, j’attire votre attention sur le fait que ma mère, qui réside dans le 12ème arrondissement, est disposée à conduire notre fils à la crèche si un nouvel appartement nous est proposé dans l’un de ses deux arrondissements.

 

Nous demeurons en conséquence, dans l’attente de nouvelles propositions.

 

Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.

 

      - - - - - - - 

 

mercredi 22 mai 2013 à 13h01

 

De nombreux attributaires de logements sociaux refusent l’offre qui leur est faite, montre une étude confidentielle révélée par le quotidien La Croix. Un rapport destiné à en améliorer l’attribution doit être présenté à Cécile Duflot ce mardi.

 

Ils ne veulent pas de leur HLM. S’il est peu fréquent en Ile-de-France, le phénomène soulevé par l’étude atteint des proportions importantes en régions : ainsi, « Atlantique habitations, gestionnaire de 8 000 logements dans l’agglomération nantaise, se heurte une fois sur deux à des refus sur l’ensemble des logements qui se libèrent, une fois sur quatre lorsqu’il s’agit d’une demande prioritaire au titre du Dalo », révèle La Croix. Et dans le Var, ce sont « 3 propositions sur 7 (qui) sont déclinées ». Pourquoi de tels refus, alors que près de 1,7 million de dossiers ont en attente selon l’Union sociale de l’habitat (USH) ?


Le quartier, la taille ou le loyer


Dans 24 % des cas, le demandeur ne souhaite pas emménager dans le quartier proposé, « qu’il s’agisse de zones urbaines sensibles ou éloignées des pôles urbains », relate le quotidien. Mais une fois sur trois, le logement ne correspond pas aux critères du demandeur: qu’il soit trop petit (9 %) ou trop cher (8 %). Enfin, un dossier sur dix n'aboutit pas car le demandeur finit par se tourner vers le marché privé.


Cécile Duflot doit se voir remettre aujourd'hui un rapport sur l’amélioration de l’attribution des logements sociaux, dont l'objectif premier est de rendre celle-ci plus transparente. Il devrait en outre proposer une attribution par « scoring », c’est-à-dire une cotation des demandes par points. De quoi faire d'une pierre deux coups ?


Léo Monégier - ©2013 LaVieImmo.com 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Logement - copropriété - Transport
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?