Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 10:04
Repost 0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 18:00

 

 

      chomage_france_union_europeenne.jpg

 

 

L'écrivain public, au-delà de l'action civique de solidarité auprès des immigrés qui constituent la très large majorité des usagers de notre association, est aussi un citoyen.

Le citoyen que je suis s'interroge sur l'avenir du Vivre ensemble dans notre pays, et tout particulièrement sur les relations entre les cultures françaises et étrangères.

Quelle place reste-t-il aux relations entre français et populations immigrées dans un pays où l'actuelle contestation de l'impôt radicalise le rapport à la politique et à l'Etat, concentrant l'attention sur les difficultés matérielles de vivre des salariés et des entreprises ?

Dans une France qui se désindustrialise à grande vitesse, dès lors que l'accès à l'emploi constitue le principal vecteur d'insertion dans la société, comment les étrangers peuvent-ils s'intégrer avec un taux de chômage qui n'a jamais été aussi élevé ?

Comment Vivre ensemble, formule récente attestant des réalités des fractures économiques, territoriales, culturelles, et des écarts de répartiton des richesses dans une nation sans croissance, dont le socle de l'Etat providence - surendetté - conçu par le Conseil National de la Résistance ne cesse de se déliter ?

 

Plume Solidaire

 

 

Nouvelle image (3)

 

Nouvelle-image--4-.jpg

 

 

 

 

programme1

 

 

programme2.jpg

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 13:35

 

Ils traversent l'enfer pour venir au paradis.

Ils croient que le paradis existe sur terre. Ils croient que la France c'est l'Amérique.

Leur rêve est vieux; c'est une chimère, un tissu d'illusions.

Leurs rêves mentent, personne n'a l'honnèteté de leur dire que la France sera une autre variété d'enfer : Resto du Coeur et Une Chorba pour Tous, squats et foyers d'immigrés surchargés, glanage et marchés clandestins, travail au noir ou prostitution, refus de titre de séjour, insécurité et violence, Médecins du Monde et Aide Médicale d'Etat, CIMADE-LDH-GISTI, administrations absconses et rétives, écrivains publics, aide juridictionnelle et avocat, Tribunal, Préfecture départementale  et Préfecture de Police, OQTF ou APRF*...

La France est une grande puissance qui n'est plus un pays riche de rêve. C'est une nation qui ne partage plus, et qui ne cesse de s'appauvrir humainement. 

C'est un pays dont les habitants sont de plus en plus nombreux à détester les pauvres; ceux d'ici, ceux qui sont arrivés jusqu'ici, mais aussi ceux qui viennent des autres pays. Et parmi ces pays une partie des français exprime volontiers son racisme vis-à-vis des pauvres, qui après montagnes et déserts, le paiement des passeurs, la faim et le froid, ont pu atteindre encore en vie les rives de la Méditerranée.

Et parmi les pauvres qui ont passé d'une rive à l'autre, les français-français haïssent tout spécialement les musulmans.

Car tous ces pauvres venus du sud, ont commis une faute impardonnable : ils ont mis les pieds sur le sol français, attendent tout de la France et des français, qui ne leur ont jamais rien demandé.

Excepté retourner dans leur pays.

Ce paradis auquel ils croient, c'est la France qui les attend; pour leur proposer ses plus beaux logements  : 

 

 

 

6-m-.jpg

 

 

 

Est-ce vraiment pertinent de payer 6 500 $ à une mafia  pour venir vivre dans notre pays ?

A quoi bon traverser l'enfer pour venir au pays du chômage et du racisme ?

Pour fuir la mort, les rackets, les tortures des passeurs.

Laissons le dernier mot  à l'un des jeunes afghans - interviewé dans le square Villemin - sur les premières impressions parisiennes et françaises: "j'ai compris que c'était pire que Jalabad, ma ville natale en Afghanistan. J'aurais jamais pensé que c'était comme ça. On m'avait dit qu'à mon arrivée j'aurais tout Gare de l'Est. Et puis là je vois des gens beaucoup plus malheureux que moi. Alors je fais quoi : je reste ou je rentre ? (...)

Ici je vois mes frères afghans dormir dans la rue et mon rêve est totalement brisé".

 

Il croyait que des hélocoptéères arrosaient Paris de parfum...

 

 

 

* Ordre de Quitter le Territoire Français et Arrêté Préfectoral de Reconduite à la Frontière


Plume Solidaire

 

- - - - - - - - - - 

 

 

Lien vers le documentaire :

 Clandestins : ils traversent l'enfer pour venir vivre en France

 

 

Début octobre, un bateau transportant 550 clandestins en provenance d'Afrique coulait au large de la Sicile. Bilan : 359 morts. Une semaine plus tard, une autre embarcation faisait naufrage. 33 morts de plus. C'est en cherchant à atteindre ce qu'ils s'imaginent être l'Eldorado européen que tous ces migrants africains se sont noyés. Ils sont chaque semaine de plus en plus nombreux à risquer leur vie ainsi, en traversant la méditerranée. Depuis 20 ans, 20 000 migrants arrivés par bateau auraient trouvé la mort dans ces conditions. Ils viennent du continent africain mais aussi d'Afghanistan où la guerre avec les Talibans fait chaque jour de nouvelles victimes. Tous fuient la misère, la guerre ou le désespoir et rêvent d'un monde meilleur, plus juste où leurs enfants pourront grandir en toute sécurité. Pendant de longs mois, les caméras de Zone Interdite ont suivi ces hommes et ces femmes. À pied, en camion, en voiture, en bateau, ils s'épuisent et meurent parfois sous le regard impitoyable des passeurs. Avec eux, Zone Interdite est allée aux limites du possible. Ce documentaire exceptionnel retrace l'histoire incroyable de deux groupes de clandestins en chemin vers la France. Avec 260 migrants africains, nous avons affronté la peur, le froid, la violence en traversant la Méditerranée à bord d'une chaloupe de fortune. Le même type d'embarcation que celle dans laquelle 359 personnes ont trouvé la mort début octobre. Nous avons aussi suivi le parcours d'Afghans qui ont quitté Kaboul pour une odyssée de 7 000 km à pied ou dans des conditions de transport inhumaines. Pour atteindre la France, au péril de leur vie, ils ont dû franchir les frontières interdites du Pakistan et de l'Iran. Qui sont ces hommes et ces femmes qui viennent cogner aux portes de l'Europe ? Comment travaillent les filières de passeurs, tenues par des mafias sans scrupules ? Réalisé par Camille Courcy, Paul Comiti, Olivier Jobard, Olivier Azpitarte, Claire Billet, Renaud Fessaguet. Productions Tony Comiti

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?