Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 17:01

Dans sa newlsletter, le site cadremploi fait état du rapport annuel publié par la Maison Blanche. Ce document intitulé Economic Report of the President 2008 relève que « la durée de travail hebdomadaire est de 33,7 heures aux US. Ces millions d'américains qui vivent de petits boulots, ne dépassent pas 25 heures par semaine et font drôlement baisser les horaires hebdomadaires nationaux. (...) Du coup, l'Europe apparaît comme un continent de laborieux. Selon un rapport de l'organisme Eurostat, le nombre d'heures travaillées dans les pays de l'Union atteint 37,5 heures par semaine. » (...)  Cette moyenne n'a été obtenue que par la seule grâce d'une profonde disparité entre ceux qui ont un bon job, dans l'industrie ou ailleurs, et travaillent 40 ou 41 heures par semaine et tous les autres.


Photo : oeuvre de Mirella Rosner - Artiste polytechniques - Site : aracanthe



 


 

Ainsi, comme l'indique l'article de cadremploi, les français ne seraient peut-être pas aussi fainéants que certains tentent de nous le faire croire. Mais surtout, cette étude laisse supposer que la dérégulation du marché du travail en France pourrait  nous faire connaître une tendance identique à celle des USA. La conséquence en serait, que les effets cumulés du détricotage progressif de la loi sur les 35 heures, de la rémunération des heures supplémentaires (au détriment des emplois à temps partiels), et des départs en retraite massif des baby boomers,  pourraient conduire paradoxalement à la fois au plein emploi, à l'accroissement du sous-emploi, et à la précarisation d'une partie importante des salariés..Cette mécanique économique ne manquera pas de contribuer aussi à l'accroissement du pouvoir d'achat d'une partie des salariés français : ceux qui bénéficient d'un CDI, d'un travail à temps plein, des heures supplémentaires, des primes d'intéressement...Ils se lèveront tôt et se coucheront de plus en plus tard, mais seront récompensés. Et quant « on » travaille beaucoup, « on » se surpasse, et quand « on » se surpasse, « on » se sent fort. Et « on » ne se sent pas toujours très compréhensifs pour ceux qui travaillent moins !


Cette évolution alimenterait ainsi le sentiment de supériorité, d'intolérance ou de paternalisme de ceux qui sont « in », c'est-à-dire de ceux qui sont de plain pied dans le monde du travail et dans la mondialisation...à l'égard ceux qui sont « out ».


Reprenons le raisonnement pour conclure partiellement. Le maintien de la croissance pourrait donc se conjuguer avec le plein emploi et un développement des inégalités des revenus du travail sans précédent. La fraction des salariés dont les revenus seraient les plus bas ne manquera non plus d'être la plus touchée par les conséquences de l'inflation consécutive à la montée des prix des matières premières et de l'énergie. Dans l'indifférence de celles et ceux qui bénéficient des mesures en faveur de la rémunération des heures supplémentaires ?

 

Qu'en adviendrait-il de la fraternité républicaine et de la solidarité ?


Au plan politique, les responsables nationaux auront beau jeu de chanter les louanges de la croissance et du plein emploi dont profitent les uns, ainsi confortés, tout en passant sous silence les difficultés économiques croissantes des autres.


Que pensez-vous de cette réflexion pessimiste ? Vous semble-t-elle plutôt juste, ou partiale et subjective ?


Plume Solidaire

Repost 0
Plume Solidaire - dans Actualité
commenter cet article
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 10:53

Mme .............

.....................

75019 PARIS

 

 

Monsieur le Procureur de la République

Parquet du Tribunal de Grande Instance de Nantes

Quai François Mitterrand

44921 NANTES Cedex 9

 

 

Paris le 28 juin 2008

 

OBJET : demande de copie d'acte de naissance

Dossier : n° ................

 

Monsieur le Procureur de la République,

 

Suite à ma demande de rectification d'état civil du 20 janvier 2007 vous m'avez fait connaître votre décision de mise à jour le 28 mars 2008 ; décision que vous avez transmise auprès de l'Officier d'état civil du Ministère des Affaires Etrangères de Nantes.

 

Je me permets d'observer que les documents que vous m'avez adressés concernent mon mari. La transcription de son Acte de Mariage et la Copie de son Acte de Naissance indiquent les rectifications de mon nom et de mon prénom.

 

A la demande du Service Central de l'Etat Civil du Ministère des Affaires Etrangères, je lui ai adressé mon Acte de Naissance traduit en Français daté du 24 janvier 2008 ; auquel il fait suite en me faisant parvenir le 26 mai une Copie d'Acte de Naissance dans laquelle mon prénom figure à la place de mon nom et où mon prénom n'apparaît pas. Le même service m'adresse le 19 juin une lettre m'informant que "L'acte de naissance de (le nom et le prénom sont corrects) dont vous avez demandé la délivrance ne figure pas dans les archives du service central d'état civil".

 

Dans le but de faciliter la résolution des difficultés relatives à mon dossier, je vous transmets la Copie certifiée de mon Acte de Naissance en anglais et sa Transcription, ainsi que la Copie de mon Acte de Naissance daté du 26 mai.

 

Je me permets de solliciter de nouveau votre intervention auprès du service compétent pour obtenir la rectification de mon état civil.

 

Dans l'attente d'une solution diligente à ma démarche,

 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Procureur de la République, l'expression de mes salutions distinguées.

 

 

 

Repost 0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 11:56

Hortefeux annonce des expulsions de sans-papiers en augmentation de 80%

Par Anne-Marie LADOUES AFP - Jeudi 19 juin, 19h01



PARIS (AFP) - Brice Hortefeux a noté jeudi le "progrès spectaculaire de l'immigration professionnelle" en France cette année et a plaidé en faveur d'un pacte européen pour l'immigration à la veille de la présidence française de l'UE.



Le ministre de l'Immigration a aussi annoncé, au cours d'une conférence de presse, une forte progression des "éloignements" de sans-papiers: avec 14.660 reconduites à la frontière sur les cinq premiers mois de 2008, soit une hausse de 80% par rapport à la même période de 2007.


De juin 2007 à mai 2008, a précisé M. Hortefeux, 29.729 étrangers en situation irrégulière ont été reconduits à la frontière, soit une augmentation de 31% par rapport à la période juin 2006-mai 2007.

Autre succès dont s'est targué le ministre: la baisse de 8%, en un an, du nombre des étrangers en situation irrégulière, une estimation a-t-il précisé, basée sur plusieurs critères notamment le chiffre de l'aide médicale gratuite. On estime officiellement le nombre de clandestins entre 200 et 400.000.

Avec une progression de 36,7% des entrées en France pour motif de travail sur l'année écoulée, Brice Hortefeux a insisté sur "le rééquilibrage très net en faveur de l'immigration professionnelle" en France.


"La rupture annoncée a été engagée", a-t-il dit en rappelant l'objectif de 50% d'immigration de travail fixé par le président Nicolas Sarkozy dans sa lettre de mission.

La proportion de cartes de séjour délivrées au titre du travail est ainsi passée de 7% du flux total des entrées durables en 2006, à 9,4% en 2007 et à 16% sur les 5 premiers mois de 2008.


Malgré la hausse spectaculaire de 80% des reconduites à la frontière, M. Hortefeux, souvent dénoncé par l'opposition pour sa "politique du chiffre", a insisté sur le nombre de "départs volontaires" d'étrangers.

De juin 2007 à mai 2008, a-t-il dit, ces départs ont été de 8.349, soit un chiffre multiplié par 4 par rapport à l'année précédente.


Remarquant la progression de 105% des interpellations d'employeurs de travailleurs sans-papiers au cours de l'année écoulée, le ministre a fait valoir que "la lutte contre le travail illégal a changé de dimension".

En présence du ministre sénégalais de l'Intérieur Cheikh Tidiane Sy, du secrétaire d'Etat allemand aux Affaires européennes Peter Altmaier et d'un parterre d'ambassadeurs, Brice Hortefeux a par ailleurs souligné que l'immigration constituait une des quatre priorités de la présidence française de l'UE.


Il a plaidé en faveur du pacte européen sur l'immigration et l'asile qui sera officiellement présenté les 7 et 8 juillet à Cannes, lors d'une réunion des 27 ministres en charge de l'immigration.

Le pacte répondra, a-t-il dit, a cinq priorités: organiser l'immigration légale en tenant compte des besoins et des capacités d'accueil, lutter contre l'immigration irrégulière en interdisant les régularisations massives, améliorer l'efficacité des contrôles aux frontières, poser les fondements d'une Europe de l'asile et enfin, favoriser le développement solidaire.

Abordant enfin le volet "identité nationale" de la nouvelle politique d'immigration prônée par le président Sarkozy, Brice Hortefeux a "conseillé à tous ceux qui glosaient et ironisaient" sur ce volet de son ministère, d'"analyser le vote irlandais". "Parmi toutes les raisons qui ont poussé au « non », a-t-il dit, il y a cette inquiétude sur l'identité de leur nation".





Immigration: l'UMP souhaite que la France "fasse école" dans l'UE


AFP - Jeudi 19 juin
PARIS (AFP) - L'UMP a salué jeudi "la réussite" de la politique du gouvernement en matière d'immigration, souhaitant que celle-ci "fasse école en Europe" alors que Paris s'apprête à prendre la présidence de l'UE.


"Les résultats sont au rendez-vous et la période de juin 2007 à juin 2008 sonne comme la réussite du changement de politique de notre pays en matière d'immigration", a déclaré Frédéric Lefebvre, l'un des porte-parole de l'UMP, en s'appuyant sur les chiffres rendus publics jeudi par le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux.


"Fermeté et justice qualifient la politique équilibrée de notre pays que l'UMP voudrait voir devenir la politique de l'Europe toute entière à l'occasion de la présidence française", a-t-il déclaré.

"L'UMP fait confiance à Brice Hortefeux pour convaincre ses homologues qu'on est plus efficace en la matière avec une politique identique dans tous les pays européens", a-t-il ajouté.


Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux a annoncé jeudi une augmentation de 80% des reconduites à la frontière d'étrangers en situation irrégulière pour les cinq premiers mois de 2008, par rapport à la même période de 2007.


Les statistiques présentées par le ministre montrent également une hausse de 36,7% du nombre d'étrangers venus travailler en France sur cette période, et, en parallèle, une baisse de 12,6 % de l'immigration familiale en un an.




Cette politique est-elle équilibrée parce qu'elle est qualifiée de juste et ferme ?

Développez en présentant les arguments qui caractérisent la fermeté et la justice en matière d'immigration en France, et précisez en quoi cette politique est équilibrée.

Pour conclure votre anayse, vous présenterez vos hypothèses concernant la mise en oeuvre de cette politique à toute l'Union Européenne.

Je ramasse les copies demain matin.


Plume Solidaire


 

Bonjour,

un commentaire vient d'être posté par Fabien sur l'article Expulsions de sans-papiers : + 80%, sur votre blog plumeacide

Extrait du commentaire:

Il ne faut pas tenir compte de la propagande de M. Hortefeux, ainsi que je l'avais déjà expliqué ici : menilmontant.noosblog.fr  dès le 1er juin. ll compte certaines personnes plusieurs fis et, en 2008, atteint l'« objectif » qu'il disait n'avoir pas réussi à atteindre.Il profite de l'UE pas encore élargie pour faire du double compte sur ls pays om il peut se le permetrre, et sur les frontières de la Guyane, entre autres. 

L'équipe de over-blog.com

 


 

Il est exact que notre Brice « Hortefeux a gonflé les chiffres de l’immigration de travail grâce à l’Union Européenne ». Mais ce n’est pas le propos de l’article de l’Agence France Presse que j’ai publié, qui annonce triomphalement l’augmentation des expulsions.

 

Pour en venir à votre propos, ce qui me semble intéressant dans le mécanisme de la propagande c’est la justification du mensonge d’Etat par l’idéologie de l’identité nationale et le protectionnisme politique qu’elle sous-tend.

 

L’opération comporte deux volets : une politique d’expulsion et une politique de migration, de « mouvement au sein d’une zone économiquement intégrée ».

Elle se caractérise par une double finalité politique :  il s’agit d’abord expulser les sans-papiers des pays du Sud pour les remplacer par les européens (du Nord) des nouveaux états membres (NEM) de l’UE qui détiennent des cartes de séjour (aspect légal). La seconde finalité, consiste à substituer l’immigration du travail à l’immigration par le regroupement familial. C’est le « rééquilibrage sans précédent » présenté par le ministre.

 

Ce n’est un secret pour personne que cette politique a été mise en œuvre pour éliminer le Front National et rassurer à la fois l’électorat lepéniste qui a rejoint la majorité en contribuant à l’élection de Nicolas Sarkozy, l’électorat de la droite conservatrice, et une partie de l’électorat de gauche.

 

Par ailleurs, cette politique est également censée avoir des effets sur la réduction des déficits sociaux (Aide Médicale d’Etat, assurance maladie, indemnités de chômage...), et constitue une réponse qui satisfait l’opinion largement répandue parmi nos compatriotes convaincus que les immigrés contribuent d’une manière importante à ces déficits, dont les prélèvements obligatoires, croient-ils, les privent d’une partie de leur pouvoir d’achat.

 

Cette manipulation n’est pas l’apanage  des pays européens actuellement gérés par des gouvernements de droite. Elle est maintenant mise en œuvre en ce qui concerne les expulsion s par le gouvernement de gauche espagnol par exemple.

 

L’enjeu, au-delà de l’argumentaire économique, c’est toujours de préserver l’identité nationale par peur du métissage et de la domination par les étrangers.

 

Cette année, « 4079 personnes sur les cinq premiers mois de l’année sont venues s’installer en France pour travailler. Elles représentent près d’un tiers des salariés étrangers accueillis ».

 

Depuis le 1 juillet, dans le cadre d’une immigration économique à 50%, le marché du travail est ouvert sans restriction aux ressortissants de l’UE. Et le ministère évaluait jusqu’à 15% leur contribution à la réalisation de l’objectif de 50% de l’immigration professionnelle. 

 

 

La question de fond qui se pose est donc la suivante : en quoi le remplacement des immigrés des pays du Sud par les ressortissants des NEM contribue-t-il à l’intégration économique de l’UE ? Quels sont leurs apports spécifiques au marché du travail et au développement économique de la France ? Bref, en quoi cette politique constitue-t-elle une amélioration par rapport à la situation précédente ?

 

L’arrivée des ressortissants des NEM, pays en voie de développement pour l’essentiel issus de l’ancien bloc communiste, ne risque-t-elle pas d’engendrer un appel de flux de travailleurs clandestins venus de l’est ?  Clandestins qui, une fois interpellés et reconduits à leur tour vers leur pays d’origine, reviendraient d’autant plus aisément en France à la faveur de la suppression des frontières au sein de l’UE…qui a précisément pour but de faciliter la libre circulation des ressortissants de l’UE au sein de l’espace communautaire.

 

Cette politique n’est-elle pas myope au nom d’une certaine idée protectionniste de l’immigration et d'une vision erronée de l’intégration européenne ?

 

Une chose est sûre toutefois : les écrivains publics peuvent s’attendre à un nouveau public d’usagers venus de l’est. La conséquence en est qu’’il importe aussi de s’informer sur les droits et les devoirs de ces nouveaux migrants en matière administratives, sociales, fiscales…

 

 

 

 

Plume Solidaire, d’après l’article du Monde du 21 juin 2008, « Hortefeux a gonflé les chiffres de l’immigration de travail grâce à l’Union Européenne »

 

 

Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?