Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 13:42

 

 

 

Communiqué de presse de l'association Solidarités Nouvelles face au Chômage à la veille de l'examen, par l'Assemblée nationale, du projet de loi relatif aux droits et devoirs des demandeurs d'emploi.

 

Le Bureau de Solidarités Nouvelles face au Chômage

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE - mardi 15 juillet 2008

 

Demandeurs d'emploi :

les sanctionner, faute de les employer.

 

Alors que nous connaissons encore un marché de l'emploi caractérisé par de longues files d'attente pour accéder à l'emploi, par des pratiques discriminatoires à l'embauche qui frisent les records européens, par un service public de l'emploi en plein chantier de transformation, le gouvernement et son ministre chargé de l'emploi choisissent de mettre au premier rang de leur calendrier de réformes, un plan pour sanctionner des demandeurs d'emploi.

 

Inutile de dire combien le prennent mal ceux qui ont à subir les affres du chômage. Non seulement, ils doivent galérer au quotidien dans une société toujours tentée de les passer par pertes et profits, mais, en plus, ils doivent s'en sentir coupables.

 

Pour Solidarités Nouvelles face au Chômage, engagée depuis plus de 20 ans dans la lutte contre le chômage auprès des demandeurs d'emploi, la priorité est de leur proposer concrètement un nombre suffisant d'emplois de qualité, non de réformer le régime actuel des sanctions.

 

Nous demandons que l'examen du texte par le Parlement soit différé tant que la nouvelle offre de service n'a été ni définie, ni mise en place par le nouvel opérateur issu de la fusion de l'ANPE et des ASSEDIC. Nous considérons en effet que les deux questions sont indissociables.

 

Nous estimons, en tout état de cause, que, si sanctions il doit y avoir, elles ne doivent pas aboutir à :

-      contraindre une personne à travailler à temps plein, si cette personne a opté pour le travail à temps partiel,

-      contraindre une personne à un temps de trajet supérieur à un certain pourcentage de son temps de travail journalier,

-      contraindre une personne à un coût de trajet supérieur à un pourcentage déterminé de sa rémunération,

-      contraindre une personne à prendre un travail dont les modalités ne lui permettraient pas d'articuler vie professionnelle et vie familiale, sauf à fragiliser celle-ci et à générer de nouveaux coûts sociaux,

-      contraindre une personne à une reconversion qui ne lui conviendrait pas,

-      faire de la formation un produit de substitution à l'emploi.

 

Dans tous les cas de figure, il faut se dire

-      qu'un emploi forcé ne saurait tenir dans la durée et ne saurait être bénéfique, ni pour l'employeur, ni pour le salarié,

-      que, tant que le service public de l'emploi et sa fonction d'accompagnement n'auront pas été améliorés, continueront d'abonder des propositions d'emploi aberrantes, ce qui  rend indispensable l'existence de voies de recours.

 

Ne mettons pas la charrue avant les bœufs !

 

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 11:27







Ne regarde ni en avant ni en arrière, regarde en toi-même, sans peur ni regret.


Nul ne descend en soi tant qu'il demeure esclave du passé ou de l'avenir



Emile Paul Cioran
De l'inconvénient d'être né, in Oeuvres, coll. Quarto, éd. Gallimard, p. 1323











 Photo Plume Solidaire - Vietnam 2005
Repost 0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 21:19


 

Bon Anniversaire Plumeacide !

 

Plume Solidaire

 

Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?