Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 22:22


Il faisait trop beau pour  enclore le plaisir de partager notre pique-nique au fond d'une cale de péniche. Alors  j'ai proposé d'aller nous installer sur la grande pelouse des Jardins d'Eole où je pratique le tai chi chuan avec mes amis le dimanche matin.


Un soleil magnifique, qui nous a redonné des couleurs.


On avait apporté des couvertures et des nattes.


Chaque repas avec les usagers de nos permanences d'écrivains publics apporte son lot de bonnes surprises.


Il y a le noyau dur qui a pris goût à ces rencontres. Et puis il y a celles et ceux qui disent qui viendront et qui ne sont pas là, ceux qui viennent mais qui ont raté le rendez-vous comme Arezki. J'étais contrarié quand il m'a appelé hier soir pour me le dire. Et puis il y a celles et ceux qui viennent sans prévenir. C'est comme ça.


Et parmi ces derniers il y en a trois qui m'ont vraiment touché. D'abord il y a Soraya une dame iranienne âgée qui faisait partie de la bourgeoisie à l'époque du Shah, totalement  ruinée en France par son ex mari. Elle était simplement passée me donner de ses nouvelles, des boissons et des chips. Les chips avec Pierre, on leur a fait un sort en rejoignant les autres au Parc.


Et cette sacrée Miloudia ! Elle est venue l'autre samedi, et elle m'a parlé de ses problèmes pendant une heure trente. Jusqu'à 14 h 20 qu'elle m'a tué la Miloudia ! J'étais épuisé et je mourrais de faim. On s'était quittés presque fachés. Quand je la vois dans la salle d'attente, j'ai tout de suite mal à la tête !


Dimanche elle est venue du 17ème arrondissement avec son caddy de 15 kilos rempli à ras bord ; avec un tajine bien conservé au chaud avec des amendes grillées, la salade verte et sa sauce, une salade de fruits, le café dans la thermos avec les petits chocolats ! Elle en avait fait pour 10 sans que personne ne lui ait rien demandé ! A 5 heures du matin, elle s'était  levée pour nous préparer tout ça. Bon je vais me concentrer sur ma boule de cristal, je vais bien voir quelque chose pour Miloudia quand même.


Et puis il y avait une jeune dame du Bengla Desh, toujours souriante. Je me souviens bien d'elle quand elle est venue au mois de juillet. Elle s'appelle Rahana - ou Radana je ne sais plus -. Je ne l'ai vue qu'une fois ; elle était là rayonnante dans son sari.



Chacun(e) arrivait à son heure et repartait quand il voulait. On a parlé jusqu'à 17 heures des problèmes des uns et des autres, et de tout et de rien.

C'était comme un jour de Noël en septembre.

Une seule ombre à ce tableau édènique : personne n'a voulu jouer au badmington avec moi.

Et ça c'est vraiment pas sympa.

J'avais l'air d'un Mickey avec avec mes raquettes !

J'ai dit,

Plume Solidaire


Ps : les photos je les mettrai plus tard...




Repost 0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 16:45
Je l'ignorais : Plumeacide s'est mondialisé à l'insue de mon plein gré.


Alors d’où viens-tu lecteur ?


Du 28 août au 27 septembre :


4546 internantes de l’Europe ont migré virtuellement ici


4732 visiteurs résidant en France métropolitaine y ont fait un tour


267 africains ont franchi les frontières pour venir clandestinement de ce côté ci du Détroit de Gibraltar


82 internautes du continent américain sont passés par là


24 asiatiques se sont infiltrés sans passeur vers Plumeacide


3 océaniens ont franchi les mers vers le nord-ouest


Et 8 martiens ont atterri sur cette terre hospitalière (no set)


J’ai dit !

 

Plume Solidaire








Plumeacide vu du ciel
Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 12:49



Elle est arrivée en larmes à ma permanence jeudi dernier : "le propriétaire le l'hôtel où j'habite me demande de quitter ma chambre à la fin du mois", dans 4 jours !



Son assistante sociale doit appeler le propriétaire lundi. J'espère qu'elle saura lui trouver une solution en urgence. Dans le cas contraire, je sais où orienter cette jeune maman et son fils, mais je préfère que les professionnel(le)s  interviennent d'abord.



Par ailleurs Françoise a reçu cette semaine une décision favorable après le recours gracieux que j'avais adressé dans le cadre de la loi Dalo. Elle doit se voir attribuer un logement en priorité dans le délai de 6 mois (21 mars 2010).  Après elle aura 4 mois pour faire un nouveau recours (21 juillet)...


Elle est repartie un peu plus rassurée. Elle me tient au courant.


Croisons les doigts, ça va le faire !




Madame ........................

.............. Hôtel

.........................

75019 PARIS

 

 

.................. HOTEL

................................

75019 PARIS

 

 

 

Paris le 26 septembre 2009

 

 

OBJET : (voir titre de l'article)

Lettre recommandée avec accusé de réception

 

Monsieur,

 

Vous m’avez demandé le 21 septembre de libérer la chambre d’hôtel que j’occupe depuis le 12 juillet 2007, à compter du 30 septembre prochain.

 

J’ai bien entendu votre demande et je suis tout à fait disposée à quitter votre établissement dès que j’aurais pu trouver un logement provisoire.

 

Mon fils étant scolarisé sur le quartier, et compte tenu du délai que vous m’imposez, je vous serai très reconnaissante de m’attribuer une autre chambre jusqu’à mon départ.

 

Comptant sur votre bienveillance,

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations respectueuses.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Lettres logement
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?