Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 18:00




Les Juges de la Liberté et de la Détention de Toulouse, Marseille, Nîmes, Rennes et Lyon, ont estimé que la privation de liberté de 123 kurdes qui ont débarqué la semaine dernière en Corse, s’était faîte hors de tout cadre juridique légal puisqu’ils n’avaient pas été placés en garde à vue.


Le Ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale a affirmé que ces personnes seraient hébergées dans des lieux d’accueil gérés par l’Etat en partenariat avec la Croix Rouge.


Cette affaire intervient dans une période au cours de laquelle il devra défendre son projet de loi devant le Conseil des ministres au cours de ce trimestre. Une affaire qui devrait lui permettre de donner un caractère plus ferme que prévu à son projet de loi.


On peut penser que, dans une vision utilitariste, Eric Besson s’attachera à faire du « sur mesure » de manière à mieux prendre en compte les situations d’urgence que posent par un afflux massif, inopiné et ponctuel d’étrangers.


Quelle est alors le but du Ministre ?


Tout simplement que ces étrangers ne demandent pas, ou le moins possible, l’asile en France.


Or le droit d’asile est un droit constitutionnel ouvert à tous les étrangers. Il leur permet de recevoir automatiquement un titre de séjour provisoire et ce, jusqu’à ce que l’OFPRA et éventuellement la Cour Nationale du Droit d’Asile, soient en mesure d’apprécier la situation de chacun et de statuer sur les cas individuels.


Il faut préciser que la demande d’asile ne signifie pas forcément l’octroi du statut de réfugié. En 2008 l’OFPRA a répondu favorablement à 1 demande sur 3 seulement. En deuxième instance, la Cour Nationale du Droit d’Asile n’a répondu positivement qu’à 1 recours sur 4.


Le Ministre a indiqué lundi matin que son texte sera plus répressif mais respectueux des droits de l’homme. Or c’est justement sur cette articulation avec les droits de l’homme qu’a buté sa stratégie le week-end dernier.


En effet les Juges de la Liberté et de la Détention ont dit le droit.  Qui impose aux préfets et aux policiers de respecter les procédures prévues par la loi sur l’enfermement.


Il y a donc fort à parier que le Ministre devrait tenter de retirer ce contentieux aux Juges de la Liberté et de la Détention pour le transférer aux Juges Administratifs.


Ces intentions constituent un nouveau sujet d’irritation et de contestation qui s’ajoute aux nombreux sujets de mécontentement qui opposent, toutes organisations confondues, les magistrats aux initiatives prises par le gouvernement.


Lundi matin, le Ministre de l’Immigration a annoncé que les Arrêtés de Reconduite à la Frontière pris à l’encontre des kurdes, seront abrogés dès que les demandes d’asile auront été déposées.


C’est donc l’aveu et la reconnaissance de l’échec de la stratégie choisie par Eric Besson.

 

Source :  France Culture - Journal de 12 h30 - Lundi 25 janvier 2010

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 18:00

eric-besson-municipales-2008.1204888984.jpg



Dans la lettre de mission d'Eric Besson, Nicolas Sarkozy avait fixé à 27.000 l'objectif annuel des reconduites à la frontière.

 

 

En 2009, "175.000 étrangers sont entrés légalement sur le territoire français au titre de ce qu'on appelle les longs séjours, 29.000 environ ont été reconduits à la frontière et 108.000 étrangers ont eu accès à la nationalité française", a déclaré le ministre sur Europe 1.

 

Parmi les 29.000 personnes expulsées figuraient douze Afghans, a-t-il précisé.

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité de l'immigration
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 23:36
 

Extraits de « Avec Camus, Comment résister à l’air dut temps » - Jean Daniel – Gallimard (2006)

 

Camus ne s’est jamais résigné ni au capitalisme ni à la condition ouvrière. Ni espoir dans le paradis socialiste ni résignation à l’exploitation capitaliste : il vivait sa révolte au présent. Elle ne devait jamais le quitter.

 

 

Camus était tantôt traité de gentil écrivain philosophant au-dessus de ses moyens, tantôt de pasteur bêlant au service de la bourgeoisie.

 

Il m’a dit qu’il arrivait que l’on sente, au creux même de la poitrine, surgir une évidence qui n’est pas celle des autres, en somme une évidence contre l’air du temps. (…) Mais peut-être, a-t-il ajouté, paraissant lentement trouver sa vérité, l’intellectuel doit-il être avant tout « un homme qui sait résister à l’air du temps »

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Pensées - Humour
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?