Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:00

 

 

 

 

 

 

gba.jpg

 

 

Ana Dimitrescu a réalisé de nombreuses photos sur la grève des travailleurs sans-papiers Porte des Lilas, à Ménilmontant et à Bastille qui ont été  exposées pendant une semaine à la Mairie du 19 ème arrondissement à Paris.

 

RETROUVEZ LES TRAVAUX D’ANA DUMITRESCU : anadumitrescu.com


 

PLUS D’INFORMATIONS SUR LE MOUVEMENT DES SANS-PAPIERS :

 

solidaires.org

 

grevesanspapiers.blogspot.com

 

quartiers-solidaires-belleville-csp19

 

 

Le 12 octobre 2009, plusieurs milliers de travailleurs sans-papiers lancent un mouvement de grève d’une ampleur inégalée en région parisienne. Des dizaines de sites (chantiers, restaurants de luxe, sièges d’entreprise du nettoyage et de l’intérim) sont occupés et plus de 6000 cartes de grévistes recensées au plus fort du mouvement.



Un tel mouvement en France est sans précédent. Il révèle que dans plusieurs secteurs comme le BTP, la restauration et l’hôtellerie, le nettoyage, le gardiennage et l’intérim le recours aux sans-papiers est massif. Les salariés sans-papiers contribuent à la création de richesses, assurent des travaux durs et pénibles et au final perçoivent des salaires de misère.



La grève a dévoilé cette réalité. Initiée par le groupe des 11 (5 syndicats, la CGT, l’ Union Syndicale Solidaires, le CFDT, l’UNSA et la FSU ainsi que 6 associations, la LDH, la CIMADE, Droits Devant, Autre Monde, RESF, Femmes Egalité), elle a apportée la démonstration que bien souvent les sans-papiers sont des salariés…mais privés de leurs droits, corvéables à merci et vivant dans la peur quotidienne de l’expulsion.



En juin 2010, suite aux 8 mois de grève et à l’occupation 3 semaines de suite des marches de la Bastille par des centaines de grévistes, le gouvernement a accepté de rouvrir des négociations sur la régularisation par le travail. Des milliers de dossier sont en cours de confection et de dépôt par les organisations du groupe des 11.



Il est à craindre que le gouvernement dont la politique xénophobe emprunte à l’extrême-droite sa stigmatisation des étrangers ne veuille dans les mois à venir freiner ou bloquer ce processus de régularisation par le travail. La mobilisation continue !


Ana Dumitrescu nous invite à un voyage photographique à travers la grève. Portraits et photos de groupe nous livrent en quelques images des instantanés du mouvement. Ana a photographié la grève dans le 19ème Porte des Lilas (photo 1) où 25 salariés ont occupé leur chantier le 12 octobre. Jour et nuit, ils ont tenu malgré un hiver très rude et des conditions très précaires. La solidarité des grévistes entre eux mais aussi de la population du quartier, des Comités de Soutien des 19ème et du 20ème et de la mairie du 19ème qui a fourni une aide alimentaire importante a été essentielle. Au bout de plus de 8 mois de grève, les 25 grévistes ont 25 CERFAS (contrats de travail qui ouvrent la voie à la régularisation par le travail).



Ana a aussi photographié dans le 20ème(photo 2) les occupants d’une agence d’intérim. Des milliers d’intérimaires ont participé à l’acte 2. Leur mobilisation a forcé le gouvernement à accepter que le principe de la régularisation par le travail s’applique aussi à eux. Toutes les autres photos dAna (photos3 à 10) ont été prises à Bastille lors de l’occupation des marches de l’Opéra le 27 mai, un tournant dans la grève, et le 31 mai.



Solidaires (Union Syndicale Solidaires), partie prenante du groupe des 11, a animé la grève dans une dizaine d’entreprise et soutenu plusieurs piquets dont 3 dans les 19ème et 20ème (chantier Porte des Lilas, intérim à Ménilmontant, BTP vers Nation). Solidaires, s’appuyant sur l’auto-organisation des grévistes et sur des comités de soutien locaux unitaires, a récolté des CERFAS pour tous les grévistes qu’elle a soutenus (à l’exception d’une entreprise où manquent 7 CERFAS). Tous les dossiers constitués (au prix d’un gros travail militant) ont été déposés ou le seront courant septembre.



LES PHOTOS SONT VENDUES AU PROFIT DES GREVISTES (remplir un bulletin et le glisser dans l’urne, nous vous contacterons pour le tirage et sa remise)



 

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 17:00

 

 

 

 

9782070130504.jpg

 


 

 

Ce livre part d'une ambition à la fois simple et folle : raconter la construction d'un pont suspendu en Californie à partir des destins croisés d'une dizaine d'hommes et de femmes, tous employés de ce gigantesque chantier. Grève sauvage, retards techniques, contraintes climatiques, tentative de sabotage... Autant d'accidents de parcours qui font redoubler d'intensité les passions naissantes entres les personnages. Ce roman-fleuve brasse les sensations et des rêves, des paysages et des machines, des plans de carrières et des classes sociales, des corps de métiers et des corps tout courts.

 

Nationalité : française
Naissance : 1967
Age : 43 ans
Métiers : écrivain, éditrice


 

Née en 1967, Maylis de Kerangal a d'abord été éditrice pour les éditions du Baron Perché, avant de travailler avec Pierre Marchand pour les Guides Gallimard et pour la jeunesse.


Elle a publié deux romans aux éditions Verticales, Je marche sous un ciel de traîne (2000) et La Vie voyageuse (2003), ainsi qu'un recueil de nouvelles très remarqué, Ni fleurs ni couronnes. Elle a collaboré avec le collectif Inculte pour l'ouvrage Une Chic Fille.


Dans le cadre de la rentrée littéraire 2008, Maylis de Kerangal publie son nouveau roman, Corniche Kennedy.



En 2010, son roman Naissance d'un pont est retenu dans les sélections du Prix Goncourt et du prix de Flore, du prix Médicis, du prix Femina.

 


Lire l’article de L’Humanité : L’épique chantier d’écriture de Maylis de Kerangal

 


- - - - - - - - -

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Bibliothèque et star système
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 17:00

 

 

 

Je m'excuse de vous quitter à peine arrivé, mais j'ai une envie pressante d'aller voir ce film; et ça ne peut plus attendre. Alors à tout de suite ;-)

 

 

En attendant, vous pouvez peut-être jeter un coup d'oeil sur ces trois articles :

 

 

Le Monde : "Miel" et "Milk" : Kaplanoglu, le réalisme spirituel

 

Toutleciné : "Miel de Semih Kapanoglu"

 

Libération : "Miel", gosse de ruche"

 

 - - - - - -

 

 

Voilà un film  plein de retenue et de tendresse, qui porte un  regard à la fois nostalgique, contemplatif et  candide sur une nature originelle disparue. C'est aussi le récit poétique et presque silencieux de l’amour sans limite - qui transperce l’écran - d’un enfant pour son père, et d'une manière différente pour sa mère. Un film lent, fort et pudique destiné plutôt aux cinéphiles.

 

 

C’est sans doute parce que je ne suis pas un passionné du cinéma d’art, que je me suis un peu assoupi à deux ou trois reprises.

 

 

Alors la prochaine fois je ferai ma sieste avant d’aller au ciné.

 

 

 

J'ai dit

 

 

Plume Solidaire


 

 

 


MIEL - Bande-annonce
envoyé par Bodegamovies. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?