Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 17:00

 


Denis Moreau, Les voies du salut

 

 

 

 

 

 9782227478862FS.gif     Le salut est-il, aujourd'hui, une notion périmée ? L'enquête menée ici tend à prouver qu'il est loin d'avoir perdu toute actualité.

 

Le mot est bien présent dans le langage quotidien, et dans des usages parfois surprenants. Et le thème lui-même, à y chercher de près, n'est pas absent des grandes philosophies de la modernité. Qu'est-ce que le salut ? De quoi aurions-nous à êtres " sauvés " ? Comment cet éventuel salut s'opère-t-il ? Et que faire de toutes nos vieilles interrogations sur la mort, sur les fautes, sur la foi et sur une victoire, une libération possibles ? Ces questions difficiles et essentielles sont ici prises au sérieux, de façon claire et raisonnée, par une réflexion de nature philosophique (où l'on croise notamment Épicure, Pascal, Spinoza, Nietzsche et Heidegger) et en dialogue avec le christianisme.

 

Elles acquièrent alors un relief, une vie remarquable, dans un parcours étonnant d'érudition et d'humanité, plein de rebondissements, une quête philosophique et spirituelle pour l'honnête homme contemporain. envoyé par Librairie-La-Procure

 

 

 

 


Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Bibliothèque et star système
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 17:00

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lang/Baumann

COLLECTIF AMéRICANO-SUISSE

 

Vivent et travaillent en Suisse

Collaboration depuis 1990

 

Installation

« COMFORT #4 »,

PARIS, 2010

 

Réactivation / Production

 

Le duo d’artistes Lang/Baumann multiplie depuis 1990 les interventions urbaines, les environnements fonctionnels et ingénieux tels la chambre d’hôtel mobile atterrie sur le toit du Palais de Tokyo en 2007 (Hotel Everland). à l’école primaire de Belleville, d’énormes tubes gonflés par le souffle de ventilateurs relient par l’extérieur une fenêtre à une autre. Greffée sur l’édifice, cette étonnante structure métamorphose la façade et le paysage urbain.

 

 

www.langbaumann.com

Galerie Loevenbruck, Paris - www.loevenbruck.com

En collaboration avec la Biennale de Belleville, nous vous invitons à découvrir à Belleville l'œuvre Sans titre des artistes Lang/Baumann, œuvre du Fonds Municipal d'Art Contemporain de la Ville, Paris. Peinture au sol

 

www.labiennaledebelleville.com

 

école élémentaire

boulevard de Belleville

75-77 boulevard de Belleville -

Paris 11e / M° Belleville

 

 


Rebecca

Bournigault

Née en France (1970)

Vit et travaille à Paris

 

installation vidéo

Portraits temps réel,

1994

 

Réactivation

 

Au travers de ses photographies, dessins, peintures et surtout de ses films, Rebecca Bournigault n’a de cesse d’explorer la forme du portrait. Pour Nuit Blanche 2010, l’artiste réactive Portraits temps réel (1994), œuvre interactive qui invite le public à s’asseoir sur une chaise face à une caméra sur pied, l’image étant retransmise en temps réel sur un écran géant. Celui qui vient donc prendre place se trouve confronté à sa propre image qu’il livre dans le même temps au regard des autres. Un face à face radical visant la mise à nu à travers un dispositif simple mais vertigineux.

 

www.rebeccabournigault.com

 

Galerie Frédéric Giroux, Paris

www.fredericgiroux.com

 

LE ZÈBRE DE BELLEVILLE

63 boulevard de Belleville - Paris 11e

Belleville · Couronnes

 

 


Hakima

el Djoudi

Vit et travaille à paris

et à Vicinato (corse)

 

Installation vidéo

Naked City, 2010

 

Production

 

Sur les murs pignons de la rue de la Fontaine au Roi, Hakima El Djoudi orchestre la projection simultanée de plusieurs vidéo-enseignes. Pour chacune de ces vidéos, l’artiste a extrait de l’image cinématographique des grands films noirs américains toutes sortes d’enseignes lumineuses. Coupés de leur contexte et projetés en format géant, ces graphismes, ces slogans, ces logos, d’allure désuète et rétro, ponctuent la ville d’autant de signes mystérieux.

 

Avec le soutien de Neuflize Vie

 

 

 

 

 


Rue de la Fontaine au Roi

En face du 65 au 75 rue de

la Fontaine au Roi - Paris 11e

Belleville · Goncourt · Couronnes

 

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 17:00

 

 

 

 

 http://www.vieille-eglise-de-bonnieux.fr/images/tocsin-grande.jpg

 

 

 

 

 

Cette année le Pôle Emploi a radié 500 000 chômeurs inscrits.


« Selon les chiffres officiels, 45 800 personnes ont été radiées, de manière légitime ou non, des listes en juillet 2010, soit une augmentation de 9 % par rapport à 2009. Néanmoins, la direction du Pôle emploi affirme que le nombre de radiations baisse globalement par rapport aux années précédentes. (Le Monde du 09.09.2010) »


Pour fêter mon anniversaire et mes 60 ans le Pôle Emploi m’avait  radié en décembre 2009 sans avertissement ni information a posteriori  pour justifier  cette décision anonyme.


J’ai été profondément blessé par cette décision et la méthode employée. Cette situation me rapprochait encore plus des souffrances des personnes auxquelles  j’apporte mon soutien, quand bien même j’ai su mettre à profit pour mon propre compte mon expérience des démarches administratives pour percevoir l’intégralité de mes droits jusqu’à leur terme.


Mais combien de chômeurs radiés connaissent la procédure à suivre ?


Depuis la rentrée de septembre je constate une hausse sensible du stress chez certains usagers provenant par exemples  de trop perçus à rembourser d’indemnités de chômage ou d’allocations familiales, de radiations du Pôle Emploi, y compris un cas de radiation de l’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS) au motif que la personne serait arrivée au « terme de ses droits ».


Pourtant il m’a été précisé par une assistante sociale de mon réseau professionnel que l’ASS ne pouvait faire l’objet d’une radiation, sauf si la personne ne s’est pas rendue à une convocation du Pôle Emploi, ce qui était certainement son cas alors que l’ASS constitue sa seule ressource. Or  il semble bien que le Pôle Emploi envoie nombre convocations pendant la période des vacances d’été au cours de laquelle de nombreux chômeurs immigrés ou étrangers, qui omettent de déclarer leur absence supérieure à une semaine du territoire national, vont séjourner dans leur famille au pays. Une aubaine pour faire des coupes claires dans les budgets ?


J’ai reçu deux personnes, l’une gravement malade a failli décéder il y a deux semaines, l’autre blessée et handicapée suite à un accident de la circulation, qui ont été  contraintes de quitter l’établissement hospitalier qui les accueillait en cours de soins.


Cette situation est, chacun peut aisément le comprendre la conséquence des plans que les organismes de solidarité nationale (Pôle Emploi, CAF, Sécurité sociale, Hôpitaux…) ont mis en œuvre pour limiter les déficits sous l’impulsion d’un  gouvernement qui a engagé en juin dernier un plan de réduction des déficits publics pour les « ramener à 3% du PIB en 2013 : réduction de 10% des dépenses de fonctionnement et d’intervention de l’Etat, suppression de 100 000 postes dans la fonction publique, gel des concours financiers de l’Etat aux collectivités locales, ainsi que des économies de 5 à 6 milliards d’euros sur les niches fiscales  (Le Monde du 4 juin 2010) ».


La brutalité avec laquelle s’applique cette politique permet de mettre en lumière les problématiques auxquelles sont confronté nombre de personnes illettrées. Les  questions de fond que posent ces méthodes concernent  notamment l’appréhension de l’information et son interprétation.


En effet, nombre de personnes ne font pas de lien entre les politiques mises en œuvre et leur vie quotidienne


Leur vigilance n’est pas mise en alerte par les informations sur le contexte économique et elles ne sont pas en capacité d’en tirer les conséquences. Et lorsque vous expliquez après coup les raisons de la suspension des aides dont ils ont besoin pour (sur)vivre, vous êtes confronté à l’incompréhension totale et à la peur panique de l’avenir immédiat de l’usager pour qui vous rédigez un recours qui est moins sûr d’aboutir. Comme ce fut le cas de ce monsieur bénéficiaire de l'allocation pour adulte handicapé qui est resté pour la première fois plus de trois mois au pays pour assister sa mère et son épouse malades.


Beaucoup méconnaissant dans certaines situations leurs devoirs (Pôle Emploi) tombent dans les chaussetrappes d’une bureaucratie qui les traite désormais sans ménagement.


Pire, dans le secteur des droits à la santé, une nouvelle technique est utilisée pour les personnes qui bénéficient de la CMU (Couverture Maladie Universelle) et qui demandent à bénéficier de la mutuelle complémentaire appelée CMU complémentaire.


Il suffit que leurs ressources déjà très modestes dépassent le plafond permettant l’accès à la CMU complémentaire pour qu’elles se voient proposer une Aide à la complémentaire santé sous forme de chèque de réduction qu’elle doivent transmettre à la mutuelle qu’elle doivent également choisir elles-mêmes. La conséquence étant qu’elles auront à payer sur leurs propres ressources le solde de la cotisation annuelle à verser à la mutuelle, et d'être obligées de financer des frais de santé non remboursés.


En clair une personne dont les aides sociales permettent difficilement de vivre, se voit contrainte quel que soit son état de santé de financer une partie de ses soins.


Ainsi la semaine dernière j’ai reçu une dame africaine âgée qui s’était vue refuser la CMU complémentaire, qui souffrait le martyre et ne pouvait plus acheter les médicaments indispensables pour atténuer les souffrances causées  par une hernie discale dont elle venait d'être opérée. Le recours que j'avais rédigé la semaine précédente ayant été de nouveau rejeté, j'ai sorti ma botte secrète et je l'ai remise entre des mains sûres et expertes pour qu'elle puisse se soigner gratis.

 

 


Ainsi va la solidarité nationale au pays des droits de l'homme.

 

J’ai dit


Plume Solidaire

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Chronique des permanences
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?