Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 16:35

Voilà un spectacle qui réjouit les publics de tous les âges.

Deux heures éblouissantes de magie, de force, d'équilibre, et de poésie.

J'ai eu la chance d’assister à l'unique édition du festival La Falaise des Fous au Lac de Chalain en 1980.

J'ignorais que c'était l'acte de naissance du Cirque Plume.

Je garde un souvenir édénique de mon expérience de comédien au sein du Théâtre des Manches à Balais à Besançon en 1973, où j'ai croisé Bernard Kudlak qui y est venu quelques années peu plus tard, entre 77 et 79.

Je me souviens aussi très bien de sa fanfare Léa Taction.

Lire :Comment les murs me parlent (4) : Le Cirque Plume et Hubert Félix Thiéfaine

Plume Solidaire

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

La naissance du Cirque Plume se situe en 1980, dans le cadre du festival jurassien La Falaise des fous. Réunissant des artistes qui promeuvent le spectacle de rue, ce projet se concrétise véritablement en 1984.

Neuf artistes composent l'équipe de départ : Hervé Canaud, Michèle Faivre, Vincent Filliozat, Jean-Marie Jacquet, Bernard et Pierre Kudlak, Jacques Marquès, Robert Miny et Brigitte Sepaser sont les pionniers d'un nouveau genre circassien, appelé nouveau cirque. Et le festival Off d'Avignon en 1986 leur offre l'opportunité de marquer les esprits et de se faire connaître du grand public.

Leur première création, Spectacle de cirque et de merveilles, en 1988, marque le début d'une longue série de représentations dans le monde. Des récompenses pleuvent : Grand Prix national du cirque, Arts du cirque, Bourse de l'association Beaumarchais…

Le public découvre et apprécie cette troupe (Plic Ploc en 2004) qui mélange tradition et modernité, et dévoile une esthétique festive et poétique. Leur création L'Atelier du peintre dont la tournée débute en 2009, rencontre un grand succès auprès du public, de par sa poésie enchanteresse.

"Tempus fugit ? une ballade sur le chemin perdu" est le spectacle des 30 ans du Cirque Plume, du renouveau du cirque.

Pour ces 30 années de désirs, de joies, de peines, de vie, le Cirque Plume a créé un spectacle festif. Un spectacle sur le temps --"le chemin perdu", chez les horlogers, c'est l'espace entre ce qu'ils nomment le repos et la chute, autrement dit entre le tic et le tac - la transmission, l'histoire, le sens, qui s'amuse librement d'avant en arrière et dans tous les sens, sur l'idée que nous nous faisons du temps. Toujours et avant tout sur le partage.

Plume célèbre ces années de liberté, en mélangeant son répertoire à la culture et la virtuosité des artistes d'aujourd'hui, au cours d'une tournée déjà riche de 250 représentations jusqu'en 2015.
http://www.cirqueplume.com/

Repost 0
2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 16:39
Village d'Erriadh en Tunisie - peinture murale de l'artiste tunisien Dabro

Village d'Erriadh en Tunisie - peinture murale de l'artiste tunisien Dabro

 

... les défis de l'intégration demeurent

 

 

L'immigration vers la France a légèrement progressé en 2012, suivant une tendance observée depuis plusieurs années, mais "les défis de l'intégration perdurent", constate l'OCDE.

 

- - - - - - - - - - - - - - - -

 

La France a accueilli 258.900 migrants permanents en 2012, dont une grande partie d'Européens. Cela représente une hausse de 8% sur un an, précise l'Organisation de coopération et de développement économiques dans son rapport annuel publié lundi, alors que le gouvernement français a mis en chantier deux projets de réforme de l'immigration et du droit d'asile.

Le niveau de migrants arrivant en France est comparable à celui du Royaume-Uni (286.000) ou de l'Italie (258.000), mais inférieur à l'Allemagne (400.000). Par rapport à 2007, l'immigration a augmenté de 21% en France en 2012, dernière année pour laquelle l'OCDE a des chiffres complets.

On a ainsi retrouvé des niveaux comparables à la fin des années 1970, après le choc pétrolier, souligne-t-on à l'OCDE. Après un creux, "on assiste à une hausse tendancielle de l'immigration vers la France depuis quelques années", note Jean-Christophe Dumont, chef de la division des migrations.

Néanmoins, la part des flux d'immigration dans la population totale reste faible en France (0,4%), "à un des niveaux les plus bas observés dans les pays de l'OCDE".

Si l'on retire les ressortissants de l'Espace économique européen et la Suisse, l'immigration permanente a augmenté de 6% pour atteindre 163.000 entrées en 2012, au plus haut depuis 2006. Cette augmentation est liée en grande partie au regroupement familial (+7%), note le rapport.

En 2012, la plupart des ressortissants de pays tiers admis en France venaient d'Afrique (61%), essentiellement d'Algérie (25.000 personnes), du Maroc (20.000) et de Tunisie (12.000). L'Asie était la deuxième région d'origine, avec la Chine (7.200 personnes) et la Turquie (6.100).

Mais "les défis de l'intégration perdurent", avertit l'OCDE.

La France est le troisième pays d'accueil de l'OCDE pour les étudiants étrangers: 270.000 au total, soit un doublement depuis 2000. Mais "le rythme de croissance s'est ralenti au cours des dernières années et la part de la France dans le marché mondial de l'enseignement supérieur est en baisse". Pour la seule année 2012, cette baisse atteignait 10%. Les nouveaux inscrits venaient de Chine (10.000), du Maroc (6.000) et des Etats-Unis (4.000).

Sur l'intégration post-études, le bilan est mitigé. Un tiers des étudiants choisit ensuite de s'installer en France, "une proportion élevée comparée aux autres grands pays d'accueil". Mais "une part encore élevée des jeunes immigrés formés en France se retrouve sans emploi à l'issue de leurs études", déplore l'OCDE.

De même, les flux de migrants hautement qualifiés sont de faible ampleur "et la proportion d'immigrés très peu éduqués reste élevée en comparaison internationale", affirme l'Organisation.

Sans faire de préconisations, l'OCDE souligne que la France a mis en place des programmes d'intégration obligatoires pour certaines catégories de migrants, et se félicite de son attitude "très proactive auprès des entreprises en matière de politique de gestion de la diversité".

"Toutefois, en comparaison internationale, une faible proportion des immigrés est en emploi et cette part est très en deçà de celle observée chez les natifs", déplore l'organisation.

Pour ce qui est de l'asile, la France a enregistré 41.000 demandes d'adultes et 14.000 de mineurs en 2012, provenant surtout de la République démocratique du Congo, de la Russie, du Sri Lanka, de la Serbie ou du Montenegro.

Le nombre de naturalisations a diminué, tombant à 96.000 cas, soit 16% de moins qu'en 2011. Le nombre d'acquisitions de nationalité par décision administrative a baissé à 46 000 cas, sans doute du fait "du durcissement des conditions d'admissibilité et, en particulier, de l'instauration d'exigences plus strictes quant à la connaissance de la langue", note le rapport.

Enfin le nombre d'expulsions du territoire a augmenté d'environ 9%, concernant 23.000 personnes, selon les chiffres de l'OCDE.

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité de l'immigration
commenter cet article
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 10:24

Extrait du film

♥♥♥♥♥ pire que top (trop rare)

 

♥ bof

♥♥ ah ouais quand même (bien)

♥♥♥ top (très bien)

♥♥♥♥♥ pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥ des comme ça y en a qu'un par siècle

 

- - - - - 

 

Ce documentaire n'est diffusé que dans trois salles en France : à Paris, Toulouse et Montpellier.

C'est L'Espace Saint Michel qui s'est décidé à le diffuser à Paris.

L'interview est datée de juin dernier.

En écoutant la fin de cet extrait on comprend pourquoi la France ne peut pas connaître le même traitement que la Grèce :

"Si la France coule, le montant de la dette sera tel que ni la BCE, ni personne ne pourra la supporter; c'est impossible. Il faudra trouver une issue, si non ça nous explosera à la figure. Il y aura une crise financière ou sociopolitique, mais je ne crois pas une seconde que ça finira bien."

Depuis l'UE exerce des pressions de plus en plus fortes pour que l'Etat français réduise sa dette. Mais très peu de français semblent réaliser l’importance démesurée de l'enjeu, et des conséquences possibles.

La France, la Belgique et l'Italie devront déposer une nouvelle copie de leur projet de réductions des dépenses budgétaires en mars 2015.

Qui sortira vainqueur de ce jeu du chat et de la souris : les banques et l'Union Européenne, ou les peuples et les états ?

Qui nous dira l'identité des personnes qui décident de lancer les attaques contre les Etats et les intérêts des peuples ?

Qui est en mesure de traduire ces prédateurs devant les tribunaux ?

Qui remettra la banque debout pour qu'elle finance le développement des entreprises et des infrastructures, au lieu de rémunérer ses actionnaires ?

Plume Solidaire

 

- - - - - 

 

- - - - - 

 

Critique de Télérama lors de la sortie en salle le 26 novembre 2014

Il fut un temps où Rainer Voss brassait des milliards, gagnait et dépensait sans compter. Et puis, un jour, ce banquier d'investissement qui se voyait comme un des maîtres du monde a vieilli et s'est fait licencier. Le documentariste Marc Bauder a recueilli sa parole. Un long monologue, qui tient à la fois de la démonstration à charge et de la confession intime... La mise en scène est ultra minimaliste : des locaux désaffectés du quartier d'affaires de Francfort, où l'homme est filmé seul dans une salle des marchés vide, un bureau directorial nu, une salle de réunion immense. On est peu à peu captivé par le récit de Rainer Voss, cette incursion dans un univers parallèle dont on finit par percevoir la logique et la folie. Master of the universe (diffusé sur Arte en juin dernier) apparaît, au fond, comme la version documentaire et policée du Loup de Wall Street de Martin Scorsese. Il raconte autrement, mais avec presque autant de force qu'Inside Job, le film-enquête de Charles Ferguson, la fuite en avant généralisée des grands banquiers d'affaires, leur sentiment de puissance absolue, leur déconnexion du monde réel. Une histoire d'autant plus accablante que Voss n'est pas un repenti. S'il analyse parfaitement pourquoi les choses ont mal tourné, il refuse de s'interroger sur sa responsabilité. Et recommencerait sans doute demain si on lui en offrait l'occasion. — Olivier Milot

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?