Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 18:00

 

 

 

 

 

Jérusalem : Les quatre quartiers de la ville trois fois sainte from Ulysse, la culture du voyage on Vimeo.

 

 

Il y a quelques jours je me suis consciencieusement demandé pour quelles raisons je me suis autant attaché à ce quartier du 19ème arrondissement de Paris où cohabitent asiatiques, arabes, africains, juifs, français de souche...

 

 

Autour de moi, mes amis et mes relations sont  de religions bouddhiste, musulmane, juive, catholique,  protestante..

 

 

Pourquoi donc à mon âge, celui de la retraite, je n'aimerais pas vivre dans des quartiers plus propres et plus calmes, où ne sévissent pas les vols à la tire; où les jeunes s'expriment dans un langage compréhensible - et respecteux -  pour tous ?

 

 

Je suis parvenu à la conclusion toute simple que je préfère "la vraie vie", la curiosité sans crainte de croiser des hommes et des femmes de tous les  milieux sociaux et du monde entier. Que ce dont je suis le témoin ici aujourd'hui n'est pas un monde fantasmé par l'irrrationnel, l'indifférence ou le mépris, mais le monde de demain dans lequel chacun doit apprendre à vivre.

 

 

Je suis convaincu que que le fait de croiser chaque jour la grande pauvreté dans ma rue est civiquement plus formateur que la tendance qu'ont les populations plus aisées à  se rassembler dans des résidences ou des quartiers protégés aux populations de plus en plus homogènes, et étrangères les unes aux autres...

 

 

Vivre mélangés c'est plus fatiguant, mais c'est tellement  plus vivant !

 

 

C'est à cela que je pensais en regardant cette vidéo des 4 quartiers de Jérusalem.

 

 

Nos quartiers présenteront-ils la même géographie humaine cloisonnée ?

 

J'ai dit

 

Plume Solidaire

Repost 0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 17:45

 

 

P1020117.JPG

 

 

 

 

I -  Lettre au propriétaire du logement

 

 

OBJET : résiliation de location

Lettre recommandée avec Accusé de Réception

 

 

Monsieur,

 

Je vous ai adressé par lettre recommandée datée du……ma décision de mettre fin au contrat de location de l’appartement que j’occupe à l’adresse citée en tête de la présente.

 

Le terme de mon préavis est fixé à la date de ce jour (4 novembre).

 

Un  événement imprévu indépendant de ma volonté, concernant la disponibilité de mon futur logement me contraint de retarder mon départ.

 

Dans l’attente de pouvoir vous informer avec précision de la date de mon départ définitif, je vous transmets ci-joint un chèque représentant le montant du mon loyer de la première quinzaine du mois de novembre, étant entendu que je vous réglerai le solde du montant dû, au prorata des jours d’occupation supplémentaire.

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

 

- - - -

 

 

 

OBJET : date de signature d’acquisition d’appartement

Lettre recommandée avec Accusé de Réception

 

- - - -

 

 

Lettre au Notaire

 

 

Maître,

 

Environ un mois avant le 21 octobre, je me suis mise en relation avec vous afin d’avoir confirmation du maintien de la date de signature de l’achat du logement, figurant sur le compromis de vente.

 

Puis, j’ai pris l’initiative d’appeler votre étude le 19 octobre ; au cours de cet entretien il m’a été indiqué que le propriétaire actuel du logement n’avait pas honoré le paiement de ses charges de copropriété. Ce qui constituait selon vous le motif du retard de calendrier.

 

Je me suis de nouveau déplacée à votre étude où vous m’avez reçue. Vous m’avez alors informée que le dossier était en cours de traitement, et que vous prendriez contact avec le notaire du vendeur.

 

Je vous informe que le terme de mon préavis de location est fixé au 4 novembre, que je suis toujours dans l’attente de la date définitive de la signature de l’acte de vente, dont j’ai l’obligation d’informer le propriétaire de mon appartement.

 

Dans l’attente d’une réponse dans les plus courts délais,

 

Je vous prie d’agréer, Maître, l’expression de mes salutations distinguées.

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Lettres logement
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 18:00

 

 

logo-droits-enfants.jpg

 

Visuel : Milan actu

 

 

Triste rapport qui met en relief les conséquences de situations que nous rencontrons régulièrement dans nos permanences. Ainsi, tout récemment cette jeune femme d’origine étrangère venue me voir pour rédiger un recours pour trop perçu de 7 500 € du RSA au motif qu’elle aurait dissimulée une vie conjugale, pendant une période au cours de laquelle elle affirme qu'elle ne résidait pas en France.

 


Cette jeune femme serait arrivée sur le territoire national  en 2007 -2008 sans titre de séjour. Elle était accompagnée de sa  fille âgée de 2 ans, et est enceinte d’un second enfant dont elle va accoucher très prochainement.


Elles sont hébergées au SAMU SOCIAL.


Si la mère a pu obtenir un titre de séjour grâce à la naissance de sa fille, la question est bien de savoir quel avenir auront ces deux enfants dans notre pays.


Triste « rapport qui pourrait bien être le dernier publié par Mme Versini, sa fonction devant disparaître l'an prochain, absorbée par le futur défenseur des droits ».

 


J’ai dit


Plume Solidaire

 

 

- - -

defenseure-des-enfants.gif

- -  

 

 

Surpoids, stress, problèmes scolaires: un rapport s'inquiète pour les enfants des familles pauvres

 

 

LEMONDE.FR avec AFP | 15.11.10 | 10h33  •  Mis à jour le 15.11.10 | 11h33

sponsorisés par 

Ballottés d'hôtels en foyers, plus souvent en difficulté scolaire, moins bien soignés, les enfants issus de familles pauvres subissent directement la pauvreté de leurs parents, s'alarme la défenseure des enfants Dominique Versini dans un rapport rendu public lundi 15 novembre sur les conséquences de la précarité sur les droits de l'enfant.

 


"La pauvreté a des conséquences au long cours sur la construction des enfants et peut avoir un impact très lourd sur leur capacité à se construire pour l'avenir un capital culturel et social indispensable pour évoluer dans une société aussi exigeante que la nôtre", indique-t-elle dans son rapport, rappelant qu'en France, "la précarité touche près de 2 millions d'enfants, dont les familles vivent (...) sous le seuil de pauvreté qui est défini par l'Insee à 950 euros par mois".

 


"L'EXPULSION COMPARABLE AUX EFFETS DE LA GUERRE" 


Son rapport s'attarde notamment sur les conséquences du mal-logement sur les enfants : quand les familles "sont hébergées chez des gens ou des centres d'hébergement d'urgence, ou dans des hôtels avec des enfants qui toutes les semaines ou tous les quinze jours changent d'hôtels, [cela] a des conséquences sur l'équilibre des enfants", indique-t-elle, avant de poursuivre : "Certains experts comparent l'impact d'une expulsion sur les enfants aux effets de la guerre."


 

Conditions de vie précaires pour cette famille dans un appartement insalubre du 19e arrondissement de Paris.AFP/JACK GUEZ

 


Cette situation "a une incidence indiscutable sur le parcours scolaire des enfants", qui ont du mal à se concentrer tant ils sont préoccupés par les soucis de leurs parents, explique le rapport. "La précarité mobilise beaucoup les enfants, qui sont toujours solidaires avec leurs parents", et "ils n'arrivent pas à se concentrer" à l'école, où les enseignants ne sont pas formés pour cette population, relève-t-elle. Du coup, "l'école n'est pas un lieu d'espoir pour eux".

 


Mme Versini souligne ainsi le manque de logements sociaux en France, déplorant une "absence de volonté politique" de faire appliquer la loi SRU, qui oblige les communes de plus de 5 000 habitants à disposer de 20 % de logements sociaux.

 


MÉDECINE À DEUX VITESSES


Le rapport constate par ailleurs que "les enfants pauvres subissent des inégalités croissantes dans l'accès aux soins, ce qui tend à créer une médecine à deux vitesses". "Comme beaucoup de médecins ne prennent pas les gens qui ont la CMU [couverture-maladie universelle], les gens n'y vont pas. Donc quand l'enfant est malade (...), on va aux urgences. Il est soigné sur un épisode aigu, il y a des ruptures de soins permanentes", déplore-t-elle. Or, "quand on est mal pris en charge dans son enfance, on est pénalisé pour la vie", fait-elle valoir.

 


Le rapport relève également que "le risque de surpoids chez les enfants et les adolescents en situation de précarité est multiplié par trois".

 


Forte de ces constats, Mme Versini estime que l'objectif de Nicolas Sarkozy de réduire d'un tiers la pauvreté en 2012 "paraît difficile à tenir s'il n'y a pas des priorités fermes qui sont établies". Elle propose donc notamment un "plan santé enfant et adolescent", une meilleure application de la loi SRU, la création de modes de garde "adaptés" à tous les horaires et revenus, et prône la réduction du nombre de placements d'enfants en institution pour cause de précarité.

 


Ce rapport pourrait bien être le dernier publié par Mme Versini, sa fonction devant disparaître l'an prochain, absorbée par le futur défenseur des droits.

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?