Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 17:00

 

 

Le dessous des cartes s'intéresse cette semaine à un pays très particulier que nous connaissons bien : la France.

 

La cartographie répond à deux besoins : la défense militaire et l'aménagement du territoire.

 

La famille Cassini a réalisé la première carte topographique de la France au XVIII siècle. Sitôt terminée, sitôt dépassée.

 

Commencée sous Louis Philippe, il faudra presque 50 ans (1818-1866) pour achever les relevés sur tout le territoire, de la nouvelle cartographie confiée à l'Etat-Major.

 

Mais en 1880, lorsque les cartes de l'Etat-major furent terminées, elles étaient tout aussi dépassées.

 

En 1900, la décision est prise de réaliser une nouvelle carte de la France, qui nécessitera pas moins de 80 ans.

 

Jamais terminée, jamais dépassée !

 

Conclusion : vive le satellite et le GPS.

 

On sait où on est tout de suite (sauf quand il demande de faire demi-tour).

 

Plume Solidaire

 

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 17:00

 

Le succès de nos Journées de formation ne se dément pas.

 

La diligence dont témoignent les inscriptions tient plus de la précipitation que d'une lente maturation de la décision.


J'en suis à chaque fois un peu plus étonné et vraiment heureux.


L'effectif est (quasi) complet (et même plus). J'écris cela histoire de ne pas fermer à double tour la porte aux éventuel(le)s candidat(e)s. C'est que je ne résiste pas au plaisir de me faire de nouveaux Amis en chair et en os, et d'élargir le cercle de nos rencontres conviviales.

 

Ainsi pour cette dernière session de la saison, il eût été peut-être judicieux de pouvoir disposer de deux salles pour répartir les participants dans deux ateliers, avec une synthèse en fin de matinée.

 

J'ai vu trop petit, mais nous nous sentons si bien au Centre social Danube

 

Avec le retour du beau temps ensoleillé prévu samedi, nous pourrions peut-être profiter du patio ?

 

On verra sur place; dans l'instant, et démocratiquement.

 

 

Plume Solidaire

 

 

 





Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 17:00

 

Un sujet qui court dans toute la presse française.

 

Ce jour là dans Le Figaro et Libération.

 

Depuis quelques années, je vois autour de moi, de plus en plus personnes de mon entourage - famille et amis, réseau personnel ou professionnel - témoigner de leur souffrance au travail.

 

"Ambiance pourrie", absence de perspective et de promotion, fatigue et stress, pressions et harcèlement moral, présence de "pervers narcissiques", licenciements brutaux avec ou sans transaction, mobilité professionnelle rapide (turn over), demandes constantes de mutations internes...

 

Plus rares sont maintenant, celles et ceux qui se déclarent heureux dans leur travail.

 

Je m'abstiendrai d'évoquer ici les difficultés particulières auxquelles sont confrontés un certain nombre des usagers de nos permanences d'écrivains publics, issus pour la majorité d'entre eux de l'immigration; et qui subissent brimades, discrimination, racisme...

 

Ce climat social a affecté, et touche aujourd'hui des personnes d'un naturel confiant et optimiste, consciencieuses, dévouées, et attachées à leur activité professionnelle.

 

Cette semaine, je découvre un nouveau cas, celui du rédacteur en chef d'une revue qui semble avoir sauvé sa tête au terme d'une lutte acharnée, et de procédures contre sa hiérarchie.

 

Par souci d'objectivité, je m'impose de respecter la règle de ne pas confondre la réalité microcosmique qui m'entoure, avec les tendances générales.

 

Et c'est avec une profonde déception, que je prends acte du fait que la réalité qui m'entoure aujourd'hui rejoint en partie au moins, cette tendance qui semble s'amplifier.

 

Cela me rappelle l'étymologie du mot travail :

 

"du bas latin tripalium, appareil formé de trois pieux, utilisé pour ferrer ou soigner les animaux, ou comme instrument de torture pour punir les esclaves".

 

Je suis conscient d'avoir la chance extraordinaire de figurer parmi les hommes heureux dans leur activité professionnelle, même si elle est redevenue bénévole.

 

Je n'en tire ni vanité, ni le mérite que certaines ou certains de mes proches peuvent m'attribuer.

 

Nos destins à toutes et à tous sont si fragiles et aléatoires.

 

Bon courage et ne lâchez pas l'affaire.

 

La résilience existe, les beaux jours reviennent toujours.

 

Plume Solidaire


 

 

 

carton rouge

 

16 avril 2012 - 8h40

 

Cécile de Kervasdoué

 

 

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?