Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 18:09

 

Cliquer sur l'image

 

Cliquer sur "Play"

 

Regarder

 

Animator.jpg

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Pensées - Humour
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 18:00

 

Rediffusion le 9 mars 2013

 

Voilà un moment de l'histoire dont je me souviendrai jusqu'à mon dernier jour.

 

Ma femme était partie à Saïgon pour soutenir son père paniqué par l'arrivée certaine des communistes.

 

Pendant plusieurs jours, je ne savais pas si elle pourrait revenir en France.

 

Par bonheur elle a pu prendre le dernier avion pour Paris à l'aéroport de Tan Son Nuht...

 

C'est sur la route de Besançon à Paris, en faisant une pause pique-nique dans une forêt francilienne, que j'ai appris la chute du régime sud vietnamien en écoutant mon transistor.

 

Elle était dans l'avion.

 

Plume Solidaire

 

PRÉSENTATION DU FILM


Notre mémoire télévisuelle du dernier acte après trente ans de guerre du Vietnam est composée d’images prises à Saigon fin avril 1975 par des reporters occidentaux. Départs à la hâte de l’ambassade des États-Unis, hélicoptères repoussés à la mer, pilotes prenant le risque insensé de sauter en vol, chars communistes surgissant dans les jardins du palais présidentiel…
Pourquoi ces départs précipités alors que tout avait été prévu, organisé de longue date ?

 
Les images tournées alors que les forces communistes entraient dans Saigon ont-elles été au goût des nouveaux maîtres de la ville et du pays ?

 

 

 

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 18:00

 

 

Source : VIDEO.ARTE.TV

 

 

 

 

Chacun à leur tour, ils racontent, intensément, quelque trente ans de lutte antiterroriste en Israël et de gestion désastreuse de la question palestinienne. Un flot d'aveux précis, circonstanciés, d'une remarquable liberté et d'une sidérante acuité. Six anciens chefs du Shin Beth, l'équivalent israélien du FBI, expliquent comment, depuis la Guerre des six jours en 1967, dont la victoire vaut à l'État hébreu d'occuper Gaza et la Cisjordanie et de faire face à un million de Palestiniens, les responsables politiques n'ont jamais vraiment cherché à construire la paix. Une succession d'erreurs qu'inaugurent les mots d'arabe approximatif avec lequel de jeunes réservistes s'adressent aux populations des nouveaux territoires occupés, leur annonçant qu'ils viennent les "castrer", au lieu de les "recenser". (France, Israel, 2012, 95mn)

 

ARTE F

 

Date de première diffusion : mardi 5 mars 2013


 

- - - - - - - - - - - 

 

 

 

Si je devais garder en mémoire deux extraits des conclusions des entretiens avec ces anciens chefs du Shin Beth, ce seraient ceux-là : 


  • "Nous sommes devenus cruels envers nous-mêmes, mais surtout envers la populaton que nous contrôlons sous prétexte de lutter contre le terrorisme".


  • et..."Clausewitz a dit il y a presque 200 ans quelque chose que je déforme sûrement en le traduisant. Mais dans les grandes lignes c'est :" la victoire est la capacité à créer une réalité politique meilleure". C'est ça la victoire. Le victoire n'implique pas nécessairement de conquérir Gaza ou Ramallah, ou Naplouse ou Hébron. Je crois que mon fils qui a servi 3 ans chez les parachutistes, a participé au moins deux ou trois fois à la prise de Naplouse. Cela nous a apporté la victoire ? Je ne crois pas. 

    La question est : est-ce que ça nous a rapproché d'une situation politique meilleure ?


    La tragédie du débat public israélien sur la sécurité est que nous ne comprenons pas que nous sommes dans une situation frustrante où nous gagnons chaque bataille, et nous perdons la guerre."

 

Plume Solidaire

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?