Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 15:02

Dimanche 23 septembre 2012

 

 

 

 

Lire l'article du blog du Monde Droits des enfants :

 

Les centres éducatifs fermés à leur juste place

 

 

 

 

Il n'est pas si loin le temps où un ministre de la République mittérandienne avait suscité une tempête d'encre sur des pages blanches, et des déferlantes  d'opprobre sur les ondes radiophoniques et les écrans cathodiques.

 

Le progrès ayant tracé sa route inflexible, aujourd'hui les "sauvageons" ont fait place aux assassins.

 

Les moeurs mafieuses de Marseille - 19 morts depuis le début de cette année - semblent faire tache d'huile dans la manière dont les jeunes gangs vident leur querelle...en vidant les chargeurs de leurs armes.

 

Cette jeunesse s'épanouit loin de la ligne jaune qu'ils ont franchie. Et qu'ils méprisent.

 

Pour ces ados et ces majeurs immatures, avec lesquels nous cohabitons sur les trottoires de Belleville, de longues années de probation seront sans doute utiles pour les réinsérer dans une autre normalité que la leur. Pour qu'ils disparaissent de la notre, et y reviennent refaits et bien propres sur eux.

 

Au programme : vidage du disque dur (le cerveau), dressage comportemental, niveau de vie financier frugal, éducation scolaire, apprentissage de la morale, de la solidarité et du civisme. Avec mise à l'épreuve sur la durée, à l'intérieur puis à l'extérieur des établissements de rééducation. Jusqu'à maturation complète.

    

Pas besoin d'être proche du Front National ou de la Droite extrême pour comprendre que, si la vie n'a pas de prix pour eux, elle en a un pour les autres. Les tueurs en scooter, ces amazones viriles post modernes, qui exécutent sur la voie publique, n'ont pas place parmi ceux qui vivent en paix.

 

Quelle est cette société qui tolère que les ados et les jeunes multirécidivistes prospèrent en toute liberté dans les rues de nos villes ?

 

Le pire serait, comme à Marseille, d'acheter la paix sociale en fermant les yeux sur les gangs.

 

Nous savons vivre aux côtés des communautés qui s'expriment dans leurs langues natales.

 

Nous n'avons pas besoin d'une nouvelle communauté qui parle le langage des armes.

 

 

 

Plume Solidaire 


 

 



 


Paris: deux blessés dans une fusillade à la marseillaise


 

 

Par Annie THOMAS | AFP – il y a 48 minutes

 

La police recherchait dimanche les auteurs présumés d'une fusillade qui a fait dans la nuit deux blessés graves dans un quartier populaire de Paris, dans ce qui semble être un règlement de comptes entre malfrats.


Le pronostic vital n'était plus engagé dimanche à la mi-journée pour aucune des deux victimes, transportées à l'hôpital dans la nuit par les pompiers.


Aucun des deux jeunes hommes "n'est plus en danger, l'un d'entre eux a une ITT (incapacité totale de travail) de 7 jours, l'autre de 45 jours", a précisé à l'AFP une source policière, sans préciser la nature de leurs blessures.


"Ici, c'est Marseille...", s'inquiétaient sur les réseaux sociaux des habitants de Belleville, dans le nord-est de Paris, en allusion aux règlements de compte récurrents ces derniers mois dans la cité phocéenne.


La fusillade, décrite comme très violente, s'est déroulée vers 23H40, rue Louis Bonnet, à proximité d'une station de métro.


Les enquêteurs de la brigade criminelle ont retrouvé sur place une vingtaine de douilles, a indiqué une source policière, sans pouvoir encore préciser quel type d'arme avait été utilisé, vraisemblablement un pistolet automatique.


Un blessé se réfugie dans le métro


Selon des témoins, les tirs étaient "nourris, rapides", avait indiqué dans la nuit un policier sur place, alors que les enquêteurs examinaient encore les lieux, dont l'accès avait été fermé au public.


Selon les premiers éléments de l'enquête, deux hommes casqués, circulant sur un deux-roues ont ouvert le feu sur deux autres jeunes hommes, âgés de 25 et 28 ans, archi-connus des services de police.


Chacune des deux victimes, connues dans le quartier selon certains témoignages, aurait à son actif "une trentaine d'implications" dans des faits délictueux, qui n'étaient pas précisés dimanche matin.


Selon un témoignage rapporté dans la nuit par un site d'information participatif, "Streetpress", l'un des deux hommes à bord du deux-roues serait descendu du véhicule et aurait ouvert le feu, tirant dans les jambes des deux hommes visés.


L'un des deux blessés a tenté d'échapper aux tirs en remontant sur plusieurs dizaines de mètres la rue Louis Bonnet, une rue étroite et très commerçante, avant de s'engouffrer dans l'escalier de la station de métro Belleville.


"J'ai eu la peur de ma vie", a déclaré ce témoin cité par Streetpress, estimant la durée de la scène à "bien trois minutes".


Un porte-parole de la RATP avait confirmé dans la nuit qu'une personne blessée dans cette fusillade s'était réfugiée dans le métro, et que les pompiers avaient été appelés.


Un accès à la station avait été fermé, mais le trafic n'a pas été interrompu et, selon la police, aucun coup de feu n'a été tiré dans l'enceinte de la station.


Les tirs n'ont par ailleurs fait aucun autre blessé en dehors des deux hommes visés, les seuls dégâts signalés étant des impacts de balles sur des voitures garées dans la rue.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?