Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 17:00

 


Pour des raisons familiales, - mes beaux parents sont américains  - et parce que j'ai été marqué par mon séjour au Vietnam en 1973, je me suis beaucoup intéressé à la guerre du Vietnam.


Ce documentaire exceptionnel fait le récit précis et documenté du contexte de l'intervention des Etas-Unis au Vietnam.

 

 - - - -


"Daniel Ellsberg  s’est rendu célèbre auprès du grand public en juin 1971 en fournissant au New York Times puis au Washington Post des extraits d’un rapport gouvernemental secret sur la guerre du Viêt Nam connu sous le nom de Pentagon Papers. Cela lui a valu d’être poursuivi pour vol, conspiration et espionnage.(...)

 

 



 Les troupes américaines officielles de combat ont atterri après que l’élite de guerre ait truqué en 1964 “ "l’incident du Golfe du Tonkin.” " Des bateaux de  guerre vietnamiens auraient  censément attaqué des bateaux de guerre américains dans les eaux  internationale – ils ne l’ont pas fait – Johnson a vendu l’affaire au Congrès pour envoyer des forces armées des EU au Viêt-Nam."


" Les estimations de pertes les plus basses, basées sur les déclarations (à présent reprises) du Nord Viêt Nam étaient autour de 1,5 million de Vietnamiens tués. Le Viêt Nam a annoncé le 3 avril 1995 qu'un total d'un million de combattants communistes vietnamiens et quatre millions de civils avaient été tués durant la guerre. La validité de ces chiffres n'a généralement pas été contestée.


Les pertes du Sud Viêt Nam sont estimées à 255 000 militaires et 430 000 civils tués, dont 80 000 en 1974, soit plus que toute autre année de guerre, alors que les forces américaines avaient été évacuées.


Le bilan pour les forces armées américaines est estimé à 58 217 soldats tués et 303 635 blessés pour un total de 8 744 000 militaires ayant participé à un moment ou a un autre à ce conflit. 


Sur les 46852 soldats australiens qui ont participé à la guerre du Vietnam, 492 ont été tués et 2398 ont été blessés.


Le nombre de morts à partir de 1965 jusqu'à la fin du conflit au Viêt Nam se situerait au-delà de trois millions." (wikipedia)


Ces chiffres monstrueux n'évoquent pas les désastres écologiques et sanitaires consécutifs à l'utilisation massive des herbocodes (Agent Orange, dioxine ) dans les bombardements des zones de la Piste Ho Chi Minh le long de la frontière laotienne.


"En raison de la stabilité de la dioxine, les générations suivantes au Viêtnam vivent encore en présence de ce produit cancérogène et tératogène, occasionnant des maladies diverses, des cancers et des malformations à la naissance." (wikipedia)

 

 - - - -


Henry Kissinger, conseiller du Président Nixon et l'un des principaux instigateurs de cette guerre,  s'est vu attribuer le Prix Nobel de la Paix .


Une guerre qui doit sa fin en partie à un homme, Daniel Ellsberg.


Daniel Ellsberg a reçu le prix Nobel alternatif en 2006, « pour avoir placé la paix et la vérité en premier, au mépris de risques personnels considérables, et avoir consacré sa vie à inspirer les autres à suivre son exemple.

 

Il est opposé à la guerre d'Irak.

 

Moi aussi.

 

J'ai dit

 

 

Plume Solidaire

 


 

 

 


Counterpunch 9 avril 2010 traduit de l’anglais par danielle Bleitrach


En 2005, j’enseignais dans une classe d’histoire à l’Université pour juniors et pour seniors, j’ai mentionné la Guerre du Viêt Nam. J’ai remarqué le regard vitreux  de plusieurs étudiants. J’ai demandé à une jeune femme née environ une décennie après que cette guerre ait fini : “ "vous savez quand la Guerre du Viêt Nam a eu lieu, n’est ce pas ?” "


 

Elle a levé son sourcil, mordu sa lèvre et a dit, avec hésitation : “ "ce n’était pas après l’ère Gréco-romaine ?” "

 

Quelques étudiants savaient, mais le plus grand nombre  étaient dubitatifs. Ni les parents ni les professeurs ne leur avaient appris l’histoire récente.

 

Lire l'article

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Bibliothèque et star système
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?