Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 17:00

 

 

 

Lire : Le syndrome de la bureaucratie sécuritaire 6

 

 

 

the-people-don-t-know-their-true-power.jpg

 

 

 

 

Ma Sublime épouse Unique et Préférée  avait expédié le recours le 1 août - par lettre recommandée avec accusé de réception, l'accusé de réception a été signé le 7 août.


 

Le 17 août, la convocation pour le retrait du certificat de nationalité est rédigée, le 18 ma Sublime épouse Unique et Préférée décachète l'enveloppe avec anxiété - qu'est-ce qu'ils vont encore me demander ? pense-telle -.

 

La réponse est là noir sur blanc, toute simple. Le 27 août entre 12 heures et 14 heures, nous irons main dans la main au Pôle de la Nationalité Française pour que je photographie cet instant exceptionnel.

 

 

L'Etat français remettra entre ses fines mains aux ongles délicatement vernis, un document qui fera date dans l'histoire de notre famille : la France reconnaît qu'une femme française depuis 42 ans est de nationalité française !

 

 

Cette décision administrative procure l'immense soulagement...de la perspective d'un retour légitime à la normalité.

 

 

Reste à connaître les motifs réels des exigences de l'administration. Mon hypothèse est que l'approche teintée de nationalisme du précédent gouvernement consistait en un double objectif : s'assurer de l'attribution du passeport biométrique aux citoyens authentiquement français, et identifier les étrangers qui ont par le passé usurpé la nationalité française pour les priver des droits illégitimement acquis.

 

Ce second objectif est la déclinaison des deux objectifs généraux appliqués dans toutes les administrations : la chasse aux fraudeurs et la réduction des déficits publics.

 

 

Bien sûr, nous fêterons cet heureux événement comme il se doit.

 

Champagne et resto vietnamien !

 

Et nous le ferons savoir dans la presse nationale.

 


 

Plume Solidaire

 

 

 


 

 

 

Convocation 17 août certificat de nationalité le 27 8 201

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?