Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 14:30

 

 

photo-130244-18317.jpg

 

 

 

Il y a les fraudeurs dont on parle et les fraudeurs dont on parle moins. Sont également oubliées les personnes qui s'abstiennent de réclamer leurs droits.

 

Tandis que les médias amplifient complaisamment les informations sur la chasse aux fraudeurs aux aides sociales, il faut faire preuve d'une certaine curiosité pour trouver les informations cachées telles que celle-ci.

 

 

Dans les ASH je lis le titre suivant :

 

Source : Actualités Sociales Hebdomadaires (ASH)

 

Jeudi 12 juillet 2012


La CNAF vient de publier les résultats d'une étude sur les "non-recourants au RSA" qui montrent que près de la moitié des bénéficiaires potentiels au RSA ne l'ont pas demandé, sachant que le taux de non-recours "varie fortement selon les composantes du RSA", mais aussi en fonction du profil des publics.

 

 

Voilà l'illustration parfaite de mon propos dans mon article intitulé Le Collège territorial de la direction régionale des finances publiques de Paris -1/4

 

 

Plume Solidaire

 

- - - - - - -

 

 

 

 

 

Source : Le Monde du 20 juillet 2012

 

479,5 millions d'euros de fraude à la Sécurité sociale détectés en 2011

 

La fraude détectée par les caisses de sécurité sociale a atteint 479,5 millions d'euros en 2011, soit 22 millions d'euros de plus qu'en 2010, selon le bilan 2011, mis en ligne sur le site du ministère de l'économie, consulté vendredi 20 juillet.
 

La seule assurance maladie a identifié pour le régime général (salariés du privé) 120 millions d'euros de fraude en 2011, alors qu'en 2010 le montant s'élevait à 156,3 millions d'euros. Cette diminution s'explique par "la suspension du contrôle externe de la tarification à l'activité (T2A) dans les établissements de santé par le ministère pendant quatre mois", précise le rapport.


150 MILLIONS D'EUROS D'ÉCONOMIES


Grâce à la détection des resquilleurs, l'assurance maladie a réalisé 150 millions d'euros d'économies en 2011. La fraude aux indemnités journalières (IJ) s'élève à 6,4 millions d'euros, contre 5,4 millions en 2010, et les médecins sont à l'origine de 7 millions d'euros de "préjudice financier" (5,5 millions en 2010). Pour le régime social des indépendants, elle a atteint en 2011 à 12,21 millions d'euros.


Concernant la branche famille, le montant du préjudice financier dû aux fraudes détectées par les CAF (caisses d'allocations familiales) s'établit à 101,5 millions d'euros. Enfin pour la branche vieillesse (retraites), il s'élève à 14 millions d'euros en 2011, contre 10 millions d'euros en 2010.


Ce bilan dresse aussi un constat sur le travail illégal : 136 000 contrôles ont eu lieu en 2010-2011 dans les secteurs prioritaires. "Suite à la mise en place d'une plus grande coopération interservices, le montant des redressements notifiés par les Urssaf et les MSA (mutuelle sociales agricoles) dans les secteurs prioritaires en 2011 s'élève à 115 millions d'euros, soit 30 millions de plus qu'en 2010", précise le rapport.

 

 

- - - - - - -

 

 

Dans le N°22 LES NOUVELLES - Lettre aux partenaires de la CAF de PARIS / 2ème trimestre 2012, je relève l'article suivant :

 

"Lutte contre la fraude - Des résultats encourageants


L'augmentation de 9% du nombre de dossiers considérés comme frauduleux par la Commission administrative "fraude" en 2011 reflète les efforts menés par las services de la CAF de Paris dans le domaine de la lutte contre la fraude. La Caf vérifie  les déclarations auprès des autres administrations ou enquête à domicile.


Toute déclaration volontairement inexacte ou incomplète peut être anctionnée par l'émission d'une pénalité ou l'engagement d'une procédure devant les tribunaux."


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sékateur 16/08/2012 16:59


Je pense que c'était certainement pire avec le RMI, qui était bien plus compliqué à obtenir que le RSA. Ces "non-bénéficiaires" sont rarement des gens qui ont besoin du RSA. Ils pourraient le
demander par exemple, pendant une période de carence, ou durant l'étude d'un autre dossier, mais bien souvent ils ne se fatiguent pas. De plus, certains travailleurs dits "pauvres", pourraient en
bénéficier, mais pour un montant dérisoire ; ils ne font pas la démarche...

Plume Solidaire , écrivain public 17/08/2012 21:37



 


Par définition ni vous ni moi ne pouvons affirmer que "ces "non bénéficaires" sont rarement des gens qui ont besoin du RSA", puisque eux-mêmes ne savent pas qu'ils y ont droit.


Il n'est pas possible non plus de penser que "bien souvent ils ne se fatiguent pas", autrement dit de porter un jugement de valeur laissant entendre que ce sont des fainénants.


Par contre je connais parmi les personnes que je reçois à ma permanence certaines d'entre elles qui, si elles savaient qu'elles pourraient en bénéficier, même pour un montant dérisoire, feraient
la démarche. Serait-ce pour manger à tous les repas.


Heureux sois-tu, Sécateur, si tu n'as pas besoin de quémender pour te nourrir en fin de mois.



Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?