Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 16:30

Mise à jour le 28 février 2015

Article initial publié le 16 janvier 2011

 

 

logo-liberation-quotidien-media-2010013_1378.jpg

 

 

 

 

Lire le dossier et l'article dans LIBERATION

 

Économie 29/12/2009

 

Un nouveau prêt pour les Franciliens surendettés

 

Alors qu'un projet de loi pour encadrer les crédits à la consommation sera à l'ordre du jour à l'Assemblée mi-janvier, le Crédit municipal de Paris lance un nouveau prêt, dans une démarche qui se veut «éthique et responsable».

 

(…)

 

Le principe est simple: la banque du Crédit municipal (CMP Banque, de son vrai nom) rachète les crédits et autres dettes à la consommation et les remplacent par un prêt unique, à taux fixe (autour de 7%), avec des mensualités qui s'échelonnent en fonction des évolutions de la trésorerie des emprunteurs. Peuvent souscrire à ce prêt tous les ménages d'Ile-de-France, quel que soit leur revenu.

 

Remboursement modulable

 

La plupart des banques proposent déjà des solutions de rachat de crédit, avec des conditions souvent coûteuses. La démarche du Crédit municipal, en tant qu'établissement public, se veut éthique et responsable.  (…)

 

Comment? En anticipant au mieux l'avenir du client pour adapter les mensualités: un départ à la retraite (et donc une baisse de ressources), des enfants bientôt en âge de faire des études, la fin du remboursement d'un prêt immobilier... «L'objectif, ce n'est pas de limiter l'accès au crédit, on ne veut pas retourner trente ans en arrière! Mais de tenir compte des capacités de remboursement futures pour limiter les risques de surendettement. Et pour ça, il n'y a pas de secret, il faut prendre le temps de rencontrer le client et de discuter avec lui.» La démarche n'est pas franchement révolutionnaire, mais loin des pratiques actuelles des principaux organismes de crédits.

 

(…)

 

Les témoignages sont unanimes: il est très (trop) facile d'obtenir un crédit à la consommation. «Non seulement, les organismes ne vérifient pas le taux d'endettement mais en plus ils poussent à emprunter toujours plus, (…). Au début, j'ai pris un revolving de 1000 euros pour me faire soigner. Vous remboursez et on vous accorde sans rien demander 2000, puis 3000 euros, ainsi de suite». Trois ans plus tard, 8 crédits revolving contractés et 27.700 euros de dette (…)Lors des rachats de crédits, les banques se rémunèrent en facturant souvent cher l'étude du dossier. Le Crédit municipal de Paris n'en fait pas cadeau non plus. Les frais de dossier coûtent entre 1,5 et 2% du montant du crédit.

 

Ce nouveau prêt – d'une portée limitée puisqu'il est ouvert aux seuls Franciliens – pose une nouvelle fois la question de l'encadrement de ces prêts à la consommation. Et notamment du crédit revolving qui cristallise les critiques, certains prônant son interdiction pure et simple.

 

Un projet de loi réformant le crédit à la consommation sera à l'ordre du jour à l'Assemblée le 13 janvier. 

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Lettres - Surendettement
commenter cet article

commentaires

gervais 04/09/2011 11:35



bonjour ,


Moi je veux témoigner par rapport au cas de ma mère .


Maman à fait 180 000 euros de crédits en cachette de mon père ( décèdé en 2009 )à la consommation pour 22 crédits , elle à 70 ans et à fait un dossier bdf elle paie 682 euros par mois pendant 10
ans donc jusqu'à ses 80 ans .


J'avoue que je lui en ai voulue , mais c'est une spirale infernale .


Les crédits peuvent anéantir une vie ou une famille


J'ai fais un article sur le cas de maman dans :


France dimanche blog , lire les histoires ,dans je me bats pour et l'article est : comment maman s'est retrouvée avec 22 crédits sur le dos


 



Plume Solidaire , écrivain public 04/09/2011 16:30



Merci Isabelle


 


J'ai trouvé l'article


 


Je vous propose de le republier avec un lien vers France Dimanche


Sur ce site le titre de votre article est "Je me bats pour..."


(http://www.francedimanche.fr/parole/je-me-bats-pour/comment-ma-maman-sest-retrouvee-avec-22-credits-sur-le-dos/)


 



Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?