Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 18:00

 

 

 

Karl-Rabeder-550x412.jpg

 

 

 

Karl Rabeder, ancien homme d'affaires autrichien millionnaire a abandonné sa fortune pour vivre dans une cabane avec 1 000 euros par mois.


L'argent ne fait pas le bonheur, c'est ce que Karl Rabeder  a raconté  en novembre 2011 au magazine allemand Spiegel. Homme d'affaires autrichien de 48 ans il avait tout ce qu'il pouvait souhaiter : une luxueuse villa, une limousine, des avions... et des millions sur son compte en banque.


Il avait fait fortune dans une entreprise d’objets artisanaux avant de la revendre en 2004. Il développe alors «le greenhouse project», qui soutient la formation des orphelins et le financement de leur installation en tant qu’agriculteurs verts et autonomes. D'où l'idée de construire une véritable plate-forme de microcrédit...


Lors d'un voyage en Amérique du Sud il s'est rendu compte "que la plupart des gens pauvres qui vivent là bas sont beaucoup plus heureux que l'Européen moyen".


"L'argent est contreproductif, il sabote le bonheur" affirme-t-il. Cohérent avec sa nouvelle philosophie du bonheur, il décide en janvier 2010 de changer de vie.


Il se sépare de sa fortune, organise une loterie (avec des billets à 99 euros), vend sa villa, et lègue le tout à un fonds caritatif consacré au micro-crédit dans les pays en développement.


Karl Rabeder vit aujourd'hui dans une cabane de 20 mètres carrés dans la montagne avec 1 000 euros par mois, et est "plus heureux qu'il n'a jamais été".


Au total il a donné 3 millions d'euros aux défavorisés.

 

Il y a suffisamment de bonnes nouvelles sur la planète

pour ne pas laisser toute la place à :

 

Martine Pop,  Nicolas I le Petit, Dominique le Flamboyant,

Christine la Catholique, Nicolas de Gaule, François le Constant,

Eva Bonheur-dans-le Pré, Jean Luc Faussiyémarto,

et de tous les autres : Frédéric Giboyeur, Philippe Prolo,

Nathalie Travailleuses-Travailleurs

 

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?