Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 18:00

 

 

J’ai eu très peur…


Pour  mon père, mon frère et mon cousin le plus proche – qui ne manque jamais de rappeler comment au milieu du Golf de Gascogne je m’étais endormi à la barre pendant mon quart de nuit -, la disparition d’Eric Tabarly fut un moment tragique.

 

J’ai pratiqué passionnément l’escalade libre – et un peu l’alpinisme - dans les années 80 du siècle dernier.

 

 Si leur élément est l’eau, le mien reste le gaz ; mais entre la relative surface plane des mers et les degrés variés de verticalité des parois (du 3 au 9), il y a finalement moins de distance et d’opposition qu’il n’y paraît.

 

Le marin  trouve sur un monocoque avec le jeu du vent, des courants, de la houle, en fonction de l’itinéraire choisi, des joies très proches de l’inventivité qui permet au grimpeur par le travail des positions et des techniques, la recherche des équilibres, l’économie de l'énergie musculaire,  et le calcul des risques, de  sortir d’une voie.

 

Il y a en commun un certain goût de l’aventure et de la liberté, l’amour de la nature, les liens d’amitié qui se forgent et se confortent dans la réussite des défis renouvelés. La mer et la grimpe partagent sans doute des motivations plus profondes que procure la solitude dans la rencontre avec les puissances démesurées de l’univers, qui nous confrontent et nous révèlent un peu de à nous-mêmes dans la conscience de l’instant présent.

 

Et un insatiable besoin de rêve éveillé.

 

A l’instar des amoureux de navigation et de marine à voile, j’ai en mémoire les noms de ces grimpeurs et alpinistes prodigieux que j’admirais tant – Boivin, Bérault, Demaison…-, et dont je conserve les livres comme des quasi reliques. Comme ma corde et mon matériel d’escalade dans mon garage.


Je connais toujours par cœur les noms des 14 sommets les plus hauts de l’Himalaya dont Reinold Meissner a été le premier à triompher : Kangchenjunga, Shisha Panga (correction : Shishapangma), Nanga Parbat, Cho Oyu, Makalu, Manaslu, Gasherbrum, Dhaulagiri, Lhotse, K2, Broad Peak, Hidden Peak, Annapurna et l’Everest. Gagné !


Voilà que l’une de mes amies (coucou Colette !) m’a dit que Patrick Edlinger est mort, depuis longtemps. Et je n’en savais rien.


J’ai ressenti une grande tristesse : mon Tabarly était mort sans que je le sache. J’y ai pensé pendant deux jours jusqu’à ce que me vienne l’idée d’en avoir le cœur net.


Et bien non, lui il est encore bien vivant et en pleine forme. Il a survécu à la chute : lire « Patrick Edlinger, la mémoire calcaire ».


- - - -

 

La chute nous guette tous les jours, la vie consiste à prendre des risques mesurés.

 

Comme dans l’escalade, il faut se donner des objectifs réalistes et atteignables.

 

Progresser chaque jour un peu, ne jamais se résigner malgré les moments de fatigue ; chaque épreuve est une source de dépassement de soi et il n’y pas d’âge limite pour s’arrêter.

 

Sans jamais perdre son âme, toujours en évitant la chute fatale.

 

Si nous parvenons à surmonter les blessures de la chute, l’échec et la souffrance peuvent être salutaires, et la vie nous permet de rebondir.

 

Alors vive Edlinger !

 

J’ai dit


Plume Solidaire

 

 

 

 

 

la vie au bout des doigts


flying puppet | Myspace Video

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DIANE 22/02/2011 10:36



Mille excuses pour cette erreur meutrière!!!


mais, au bout du compte ou des doigts, je préfère m'être trompée!


A très bientôt.


Diane Co



Plume Solidaire , écrivain public 22/02/2011 16:00



T'étais toute excusée d'avance !



Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?