Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 14:56
Journal des bonnes nouvelles 32 : elle refuse la Légion d'Honneur

 

 

Aujourd'hui vient d'être rendu public le Palmarès national de la médiocrité, qui est aussi le Top 50 des personnalités médiatiques préférées des français.

 

Le sondage de l'IFOP-JDD des 50 personnalités préférées des français en 2012 est le manifeste de la disparition des modèles. J'entends par modèle, les femmes et les hommes qui par leur courage, leur intelligence, leurs connaissances, leurs performances (JO par exemple), leurs choix de vie, leur engagement, et leur charisme ont créé une oeuvre qui, par sa qualité et son caractère universel serait un marqueur de l'époque. Des personnalités qui se seraient imposées et se seraient distinguées par la force de leur caractère, la richesse de leur personnalité, la ténacité de leur action dans la durée, leur envergure personnelle.

 

Ainsi jadis, on trouvait en tête de ce sondage des hommes à la stature hors du commun tels le Commandant Cousteau et l'Abbé Pierre, qui s'étaient assigné un but et une mission qui les ont guidés tout au long de leur vie .

 

En 2012, on y voit surtout des présentateurs de télévision, des acteurs de cinéma, des chanteurs populaires, des humoristes, des footballeurs, et quelques personnalités politiques.

 

Il faut attendre la 42 ème place pour y voir CORNEILLE - s'agit-il de Pierre ? -, et la dernière place pour qu'apparaisse un écrivain...Jean d'Ormesson.

 

Maigre consolation, Simone Veil figure en 8 ème position.

 

Le sondage IFOP-JDD sous couvert de constat ne fait que confirmer le statut des icônes de la modernité. Des célébrités fabriquées par les médias, puis choisies par les stratèges du marketing audiovisuel en raison des qualités intrinsèques qui les destinent à être adoptées consensuellement par les consommateurs d'images, et de produits.

 

Autre question : ce sondage, très populaire, constitue-til un genre particulier d'agence de notation pour certaines de ces personnalités, dont la note pourrait bien être exploitée en termes de notoriété publique dans la négociation de divers contrats (cinéma, publicité...) ?

 

Que j'eusse été sondé ce matin, - mais j'ai la fâcheuse habitude de décliner poliment tout entretien de cette nature, et de raccrocher -, j'aurais cité Annie Thébaud-Mony. La conception qu'elle révèle de sa mission d'intérêt général à la tête de l'INSERM, me semble plus riche de sens que, par exemple l'oeuvre écrite et chantée d'un exilé fiscal tel que Florent Pagny, ses chevauchées échevelées dans son immense propriété de Patagonie, et ses implants capillaires.

 

Ce sondage nous esquisse une France populaire et franchouillarde (pas d'étrangers dans la liste), rigolarde, inculte et peu sensible aux réalités humaines.

 

Il révèle un univers de stars sur papier glacé, un monde où le temps de cerveau disponible est mité, colonisé par l'image.

 

Un monde un peu glacé.

 

 

Plume Solidaire

 

 


 

 

reuters

 

 

 

 

 

 

PARIS (Reuters) - Une chercheuse refuse la Légion d'honneur décernée par la ministre du Logement Cécile Duflot pour dénoncer l'indifférence qui entoure les questions liées à la santé au travail et les crimes industriels.

 

Dans une lettre transmise samedi à la presse, Annie Thébaud-Mony appelle la ministre à agir pour "la remise en cause de l'impunité qui jusqu'à ce jour protège les responsables de crimes industriels".

 

La présidente de l'association Henri Pézerat déplore que la crise économique occulte la dégradation des conditions de travail mais aussi "l'accumulation des impasses environnementales, en matière d'amiante, de pesticides, de déchets nucléaires et chimique."

 

"Ma démarche se veut un appel à la mobilisation citoyenne, mais aussi parlementaire et gouvernementale, pour le respect des droits fondamentaux à la vie, à la santé, à la dignité", explique-t-elle dans un communiqué.

 

Annie Thébaud-Mony a été directrice de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?