Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 17:00

 

 

 

PICT0337-copie-1.jpgDans

 

 

le premier article  - Tribunal d'instance : remboursement de crédit immobilier -  concernant ce dossier, j’indiquais que nous avions décidé de solliciter l’intervention du médiateur de cette grande banque. Le but était de mettre un terme à la situation de surendettement vers laquelle conduisent les intérêts et pénalités de retard  relatives à la gestion d’un compte joint dont la seule finalité est le remboursement du crédit immobilier contracté auprès de cette même banque, que cette dame rembourse régulièrement depuis avril 2000.  



Ces intérêts et pénalités de retard  sont consécutifs à une saisie de 90 € pour un contentieux qui concerne exclusivement son ex conjoint. Sans ces prélèvement dont elle n’avait pas été informée préalablement, sa situation bancaire aurait été normale.



Le 11 mars nous avions adressé une requête au Tribunal d’instance qui avait rendu une ordonnance portée à notre connaissance une semaine plus tard. Il en ressortait que la requête était recevable à la condition de « faire citer par huissier l'établissement bancaire en cause  pour la tenue d'un  débat contradictoire ».



Le 25 mars nous avions adressé le dossier avec copie de l’ordonnance au médiateur de la banque.



Une semaine plus tard, le 1 avril, et ce n’était pas un poisson d’avril, le médiateur mettait un terme à l’affaire : la Directrice de l’agence est maintenant « disposée en réponse à votre demande à rétrocéder les frais perçus et vous permettre ainsi de poursuivre normalement le remboursement de votre prêt » (…) « Votre demande d’ouverture d’un compte à votre nom pour y domicilier les remboursements de votre prêt nécessite (…) de connaître les dispositions prises dans le cadre de votre divorce concernant votre bien immobilier. Le (nom de la banque) vous invite à (…) lui communiquer le jugement de divorce et toutes pièces qui pourraient s’avérer utiles ».



L’agence ne peut plus en conséquence opposer une fin de non recevoir répétée à la demande d’ouverture de ce compte, empêchant ainsi tout autre mandataire des créanciers de l’ex époux de faire procéder à des saisies sur le compte de cette dame.



Ainsi le (monde clos de la banque) qui aime tant le secret peut reculer aisément en acceptant de perdre de petits gains. Petits gains dont le maintien auraient conduit inévitablement notre usagère à la ruine totale.

Pour une banque il n’y a pas de petits profits, il n’y que des profits. Coûte que coûte.

 

En allant dans la bonne humeur avec l’équipe d’écrivains publics prendre un café après la permanence du samedi matin, j’ai fait un joli bras d’honneur en passant devant l’agence où œuvrent les zélés employés qui concourent si efficacement à la réalisation des objectifs du chiffre d’affaires de cette grande banque.



  En méprisant les clients modestes, honnêtes et fidèles.



L’argent n’a pas d’odeur mais sa saveur est très appréciée.



Souvent à n’importe quel prix. Ce qui est un signe de mauvais goût.

Et le goût ça s’éduque.

C’est comme le bon vin.

 



J’ai dit

Plume Solidaire

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Lettres banque
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?