Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 17:00

 

Programme / 4ème session

 

  Samedi 7 mai de 10h00 à 12h00

 

 

« Réflexion et débat à propos de l’éthique et de la déontologie
de l’écrivain public bénévole »

 

 

 

 

Xavier Péron – AIDEMA 19

 

 

 

25839 71896

 

 

V – Eléments pour un code de déontologie pour AIDEMA 19

 

 

Si nous décidions à l’avenir d’élaborer une Charte, un Code de déontologie, nous aurions sans doute à prendre en considération des principes couramment appliqués dans les autres métiers qui fixent les droits et les devoirs de leurs praticiens.

 

 

 

 

1.   Principes généraux


  
 

De différents code de déontologie nous pouvons adopter certaines prescriptions générales telles que :

 


- la loyauté envers l’association : respect de ses statuts, de ses membres, de ses usagers et des confrères…

- l’intégrité

 

 

- l’impartialité (jusqu’à quel point ?)

- porter aide et assistance (dans quelles limites ?)

- obligation de réserve

- respect du secret professionnel

 

 

 

 

Là où nous nous différencions, c’est que nous ne prévoyons pas de sanction disciplinaire en cas de manquement à ces règles. Sans doute parce que nous n’en ressentons pas actuellement la nécessité.

 


 

2.   Principes propres à notre activité d’écrivain public

 

 

Mission : but de l’association : «  aider gratuitement les personnes dans les démarches administratives et leur fournir des écrivains publics pour la rédaction de leurs courriers et formulaires » (Article 2 des statuts – Objet)

 

 

 

Rôle :

 

 ·   -  Nous sommes un intermédiaire détenteur d’un savoir par l’écrit entre un usager et un destinataire (nous écrivons à une personne ou un service)

- Notre
courrier représente l’usager (nous écrivons à sa place)

 

 

Les principes auxquels nous devons nous conformer au sein d’AIDEMA 19 à l’égard des usagers et entre nous consisteraient à :

 

 

 

 

- Assurer la qualité de l’accueil, de l’écoute et de respect de la personne (ex de situations pénibles : personne énurétique, enfant agité, personne délirante…)

 

- Veiller à la compréhension de la démarche : s’assurer que nous avons bien compris la demande de l’usager (reformulation, demande d’informations complémentaires)


- Etre vigilant sur la légitimité de la démarche : pour la personne, pour des tierces personnes, pour l’écrivain public, dans le cadre des modalités prescrites par le destinataire ?

 

- Vérifier la pertinence de la démarche demandée et son adéquation avec l’objectif (ex : résiliation de contrat de mutuelle), et proposer une solution adaptée pour résoudre le problème (autrement dit Est-ce la bonne démarche pour atteindre le but fixé ?


- Associer
l’usager à la démarche (relire le courrier et demandez l’approbation/validation) : l’usager doit demeurer maître d’ouvrage de sa démarche et l’écrivain public le maître d’œuvre dans un esprit de co-réalisation.

 

·    - S’intéresser au résultat attendu et au suivi de la démarche

 

 

- - - -


 

Les règles que nous devons observer le plus rigoureusement que possible :

 

 

·   - Représenter dignement l’usager : savoir écrire correctement (représentation)


·   - Réunir les conditions pour réussir la démarche (efficience) : faire ce que je sais faire ou solliciter les compétences internes ou externes (savoir-faire)


·   - Ne pas porter préjudice à un tiers (responsabilité morale)


·  - Maîtriser le temps de l’entretien, et acquérir la capacité  à faire respecter les règles (équité)


·   - Ne pas conserver de courrier sur le bureau de l’ordinateur (règle de confidentialité)


·   - Se conformer aux statuts de l’association (Obligation légale)

 

 

 

VI – Conclusion

 

 

 

En l’absence de code de déontologie, chacun d’entre nous est renvoyé aux valeurs qui structurent son éthique, et par voie de conséquence à sa conscience individuelle et à sa responsabilité personnelle (en particulier vis-à-vis de l’association), et à l’analyse de sa propre expérience pratique.

 

 

A chacun d’entre d’examiner librement comment  faire évoluer sa pratique d’écrivain public pour en tirer un plus haut niveau de satisfaction personnelle (valeur partagée).

 

 

- - - -

 

 

 

Dans ma conception de notre mission et de la place que j’attribue aux bénévoles et à  l’équipe, je suis convaincu que ce qui doit nous différencier du professionnel et du secteur concurrentiel ce sont des principes :

 

 

·   De respect de la liberté individuelle de s’engager/de se désengager, de s’investir librement.


L'ouverture
à toutes les candidatures bénévoles dans le respect des savoir-faire de chacun (avec un minimum de pré requis : savoir écrire une lettre convenablement, exprimer un désir d’ouverture à tous les usagers et un désir d’insertion dans une équipe).

 


·     Le désir – non contraignant - de se former, en particulier par le partage des savoir-faire et des compétences dans un esprit de confiance (principe de mutualisation)

 

 

Tel est à mon sens le cadre des principes et des règles que nous pouvons adopter pour approcher ce que nous pouvons attendre de mieux en termes d’épanouissement personnel pour réaliser note objectif (statutaire) de service bénévole et désintéressé d’écrivain public.

 

 

Je crois qu’au fond, ce cadre définit à la fois une grande liberté par sa souplesse, et des limites dans ses contraintes, qui sont la condition de notre évolution vers une plus grande culture de la responsabilité individuelle et collective par le développement du libre-arbitre de chacun au service des usagers.

 

 

Xavier Péron,

 

Bénévole écrivain public *

 

 

 

* Définition de notre statut selon l’Académie des Ecrivains Publics de France, par opposition à l’écrivain public professionnel de l’AEPF qui s’interdit le bénévolat.

 

 

Source : intervention de l’AEPF en première partie de session

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?