Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 17:00

 

 

 1095673763.jpg

 


Un jeu bourdieusien

 

L’une de mes marottes consiste à identifier les filles et les fils de, les sœurs et les frères de…Ministre ou de personnalités très proches du pouvoir. Ma liste qui comporte (uniquement) des personnalités médiatiques identifiables par leur patronyme, ne cesse de s’allonger. Citons rapidement de mémoire: Martine Aubry, Pierre Laurent, Jean Pisani-Ferry, Frédéric Lenoir, Olivier Duhamel, Jean Noël Jeanneney, Pierre Joxe, François Chérèque...

 

Il y a les grandes dynasties de l’aristocratie républicaine telles que les familles Missoffe/Panafieu/Sellières; ou Debré, dont j’ai découvert récemment que Guillaume, journaliste à TFI est bien le fils de Jean Louis Debré, actuel Président du Conseil Constitutionnel.

 

Dans la course à la présidence du MEDEF on trouve actuellement Pierre Guattaz, fils d'un ancien président du CNPF (ex Medef) Yvon Guattaz de 1981 à 1986 (lire l'article : Présidence du Medef : pour l'UIMM ce sera Pierre Guattaz).

 

Il y aussi les enfants de personnalités du monde universitaire dont l'oeuvre est internationalement reconnue. Je pense particulièrement à Serge Moscovici - La société contre nature publiée en 1972 -, père de Pierre Moscovici notre actuel Ministre des Finances -; et à Alain Touraine - Sociologie de l'action (1965) -, père de Marie Sol Touraine actuelle Ministre de la Santé.  

 

Un jour la présence du nom Debord accolé à celui de Valérie Rosso, « l’une des snipers de l’UMP, membre de la cellule riposte qui monte au front quotidiennement pour défendre les propositions de Nicolas Sarkozy » m’a interpelé. C’est ainsi que j’ai découvert que Valérie Rosso-Debord est bien apparentée, certes de manière éloignée, à Guy Debord.

 

A ce propos, le 31 mai 2011, elle déclarait dans une interview de Rue89 (lire L’UMP qui monte par la grâce des vieux) que, de Guy Debord, "un cousin éloigné, elle pense qu’il l’aurait ‘haïe’ ".

 

Et pour cause.

 

affiche.jpg 


Guy Debord. Un art de la guerre

 

du 27 mars 2013 au 13 juillet 2013François-Mitterrand / Grande Galerie

 

Paris, 1953, au fond de la rue de Seine, un jeune homme écrit sur un mur en hautes lettres : NE T RAVAILLEZ JAMAIS !

 

Guy Debord n’a jamais travaillé. Il a beaucoup marché dans les rues de Paris, bu certainement plus que d’autres et a surtout développé dans ses œuvres, écrites ou filmées, les armes théoriques d’une critique sans concession de la société moderne. Les mouvements d’avant-garde dont il fut l’initiateur, l’Internationale lettriste (1952-1957) puis l’Internationale situationniste (1957-1972), furent les points d’appui de cette lutte organisée pour combattre tout ce qui fait entrave à la vie véritablement vécue. À la fois poète, artiste, marxiste révolutionnaire, directeur de revue, cinéaste, Guy Debord fut avant tout le stratège d’une guerre de mouvement contre les faux-semblants de notre société, dont il démontra très tôt et très précisément le mécanisme pervers (La Société du spectacle, Éditions Buchet-Chastel, 1967). C’est sous cet angle de la stratégie que sera abordé le parcours de Guy Debord et de ses compagnons d’armes dans l’exposition que lui consacre la BnF. Son œuvre, son regard et sa pratique seront constamment au centre d’un dispositif qui présentera, époque après époque, les travaux collectifs et individuels de ceux qui unirent leurs efforts pour concevoir une société à leurs yeux moins absurde que le système d’une économie capitaliste marchande, alors en plein essor. 

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?