Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 17:00

 

♥♥♥              top (très bien)

 

 


             bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle

 

 

 

 

 

 

Magistral.

 

Un huis clos au rythme intense, avec trois comédiennes qui excellent.

 

 

A voir absolument, même pour celles et ceux qui n’ont pas de problème avec leur mère.


Plume Solidaire


 - - - - - - -

 

 


C’est le troisième film d’Alexandra Leclère après les « Les sœurs fâchées » et « Le prix à payer ». C’est également la troisième fois qu’elle évoque les drames familiaux, un sujet qui la touche : « J’ai une famille un petit peu compliquée, et je dirais que ces mauvais moments que j’ai passés, j’essaye de les ressortir pour en faire des histoires de cinéma en y mettant de l’humour  et de la dérision ». Pari gagné pour « Maman » où on ne rit jamais aux éclats, l’humour est noir, l’histoire fait sourire avec ce qui fait mal, « c’est un rire libérateur » explique Alexandra Leclère.

« Maman » est une comédie-tragique qui met en scène deux sœurs en mal d’amour maternel. Chacune reproche à sa mère ses névroses, « elles sont en souffrance » confirme la réalisatrice. Sandrine a des enfants, mais est incapable d’aimer un homme, alors qu’Alice a un homme, mais est incapable d’avoir des enfants. Après 20 ans d’absence, leur mère, mal aimante, va se tourner vers elles, quand l’homme qu’elle aime la quitte, surement par peur de la solitude. Ces filles vont alors réclamer des explications, et pour obliger leur mère à les aimer,  elles vont la kidnapper. On retrouve Josiane Balasko, en marâtre intraitable. Les traits de son visage sont durs, on espère parfois apercevoir une pointe d’amour pour ses filles, mais rien. Jamais elle ne les a maltraitées, mais elle a élevé ses filles en les malmenant psychologiquement, d’où leurs frustrations. Marina Foïs est Alice, un personnage en apparence lisse mais qui espère encore que sa mère peut l’aimer et prête à tout pour ça. Le personnage de Sandrine, joué par Mathilde Seigner, n’a plus d’espoir mais veut comprendre. Elles forment un duo remarquable et équilibré, elles se donnent mutuellement une puissance de jeu qui fait avancer l’histoire et les amène à un point de non-retour.


C’est sur la Presqu’île de Crozon en Bretagne que le film a été tourné dans l’ordre de l’histoire, un vrai luxe pour les acteurs, comme pour la réalisatrice : « ça été un véritable avantage et c’est rarement le cas au cinéma.  Pour la mise en scène, la direction des acteurs, le suivi des émotions, c’était primordial. On a beaucoup parlé en Bretagne et j’ai pu retravailler des scènes, élaguer, épurer, au fur et à mesure des jours et des nuits  ».


Le tout, donne un film que l’on n’attendait pas et qu’il fallait oser tourner : « Oui j’ai osé » sourit Alexandra Leclère. Et en même temps un film sur une mère qui aime ses enfants, ce serait tellement moins fou.



« Maman » un film d’Alexandra Leclère avec Josiane Balasko, Mathilde Seigner et Marina Foïs, au cinéma à partir du 9 mai 2012.

Sarah Jumel

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?