Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 17:00

 

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)


              bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

 

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle


 

 

Emouvant et parfois drôle, ce film évoque une période lointaine.


On en ressort troublé par ces français si étrangers à ceux que nous sommes aujourd'hui, dans une France où la plus grande misère subsiste au milieu des Trente Glorieuses.


Mais une France dans laquelle on croît aux jours meilleurs et au bonheur. Et si on nous posait aujourd'hui la question : "Quels sont les grands évènements de ce mois de mai 2013 ?"


Plume Solidaire

 

- - - - - - 

 

 

 

Source : Paris.fr

 

En guise de fil rouge, un texte de Chris Marker est dit par Yves Montand, précieuse voix-off, et le tout est ponctué par les compositions de Michel Legrand. Mais le coeur de ce film, ce sont les témoignages des Parisiens interrogés. Des jeunes, des vieux, des amoureux, un bistrotier, une famille nombreuse relogée dans les premiers H.L.M, des architectes utopistes, un étudiant africain, trois soeurs, un jeune travailleur algérien à peine quelques mois après la répression meurtrière à Charonne et la signature des accords d'Evian...La galerie de personnages est savoureuse. Quels sont vos espoirs ? Vos craintes ? Vos opinions ? On parcourt la ville en tout sens, de Mouffetard à la Bourse en passant par la périphérie.


 

 

 

Le mois de mai 1962 est au cœur de ce que certains appelaient alors « le premier printemps de paix ». Les accords d’Évian viennent de mettre fin à sept années de guerre en Algérie, et Chris Marker décide d’aller à la rencontre des Parisiens. Le documentaire, long de 2 h 16, se divise en deux parties. Si la première questionne les aspirations des habitants et leur définition du bonheur, la seconde explore les peurs et les tensions.

À la question « quels sont les grands événements de ce mois de mai? », les réponses varient, parfois surprenantes. La météo décevante, les grèves d’électricité ou l’arrivée du madison (une danse venue des États-Unis) inspirent de nombreux commentaires. Mais la politique, les grands événements ? Sur ce chapitre, les parisiens, d’habitude si prompts à partager leurs opinions, observent un silence gêné, à la surprise des coréalisateurs. Ces derniers ne brusquent cependant pas la confidence, et en empruntant des voies détournées, le Paris de l’époque se révèle tout autant.


CONFIDENCES GRAVES OU AMUSANTES


Certains, cependant, acceptent de raconter leur histoire en détail, notamment un prêtre-ouvrier, un étudiant noir et un jeune ouvrier algérien. Le film évite le double écueil du pittoresque et du sensationnel. Papillonnant autour des visages, la caméra souligne d’un zoom discret d’amusants hasards, comme cette araignée sur le veston d’un inventeur à la Foire de Paris, qui s’amuse d’avoir « une araignée au plafond ».


Profond mais volontiers malicieux, le film alterne la très sérieuse discussion de trois hommes sur « la semaine de 30 heures » et des plans de chats à la mine farouche, qui illustrent les tensions cachées sous la politesse des interlocuteurs.


La voix d’Yves Montand, qui prend en charge le commentaire, pose plus de questions qu’elle n’assène d’analyses. C’est à nous, spectateur du futur, qu’elle semble s’adresser : que restera-t-il de ce mois de mai ? En tout cas ce magnifique documentaire fourmillant de mille histoires, visages et recoins.

 

Marie Soyeux

 


Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?