Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 17:00

 

Où la terre ravagée demeure le lieu des souvenirs des jours heureux, le site de la quête du bonheur perdu...au-delà de la brutalité de la mort, de la destruction, de l'exil et de la séparation contrainte.

 

Un film émouvant, pudique, réaliste et  tellement humain.

 

J'ai dit

 

Plume Solidaire


 

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)


             bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle

 

 


La Terre Outragée par lepacte-distribution

 

Lire l'article du Monde :

 La Terre outragée : trois destins dispersés dans les ruines de Tchernobyl

 

Premier film à avoir obtenu le droit de tourner sur les lieux, La Terre outragée est une variation fictionnelle autour de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Pour mettre en scène les trois destins qui s'y croisent - Valery, qui a grandi sans père, Nikolaï, hédoniste têtu cultivant la terre morte, et surtout Anya, mariée de l'apocalypse, à qui Tchernobyl à volé son amour - l'équipe a dû relever bien des défis. Obtenir l'accord des autorités méfiantes. Se méfier des autorités, mentir, ou contourner le vrai, donner un faux scénario et faire semblant de le tourner. Tourner sous surveillance et par fragments, car l'occupation de la zone irradiée n'est autorisée que pour un temps limité.


Le jeu en valait la chandelle : entrer dans cet espace que l'on a imaginé pendant vingt-cinq ans sans vraiment le voir est une expérience aussi glaçante que fascinante, et sans aucun doute l'aspect le plus réussi du film, jusque dans la fiction. Les constructions abandonnées, habitations et écoles, grande roue de fête foraine, ravalées lentement par la nature convalescente, absorbent l'objectif et le détournent des corps qui passent avec une persuasion glaçante. Dans le passé remis aux mains de la fiction, les animaux s'affolent en marge des cadres, indices trop discrets du mal invisible qui s'épand au-dessus du monde. Le jour du mariage d'Anya, le ventre blanc des poissons morts remonte lentement à la surface de l'eau, dans le silence couvert par les chants et les rires.


Et cependant le film n'est beau et fort que par bribes, comme visage entraperçue de cette nature éperdue puis mourante, et revenue des morts. Non que la primauté de la fiction sur le documentaire en soit véritablement responsable. Ce qui pèse, c'est cette ignorance naïve de la vraie nature de l'objet, de Tchernobyl, puissante et hypnotique au point de faire du film un documentaire malgré lui. Rien d'autre ne vaut vraiment, ni n'intéresse assez longtemps pour détourner du cadre. Les hommes ne sont pas de force, surtout lorsqu'ils se présentent en ordre dispersé.


Les histoires d'Anya, Valery et Piotr louvoient entre les ruines. Tracées à grands traits sur des schèmes universels : l'amour et la mort, la paternité, l'appartenance à la terre, elles ne sont pas dépourvues de sens. Mais elles ne font plus sens à Tchernobyl.

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?