Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 13:17

 

              bof 

 

 

              bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle

 

 

Ce n’est pas parce que d’ingénieux réalisateurs déploient des moyens techniques considérables qu’un scénario est passionnant.


J’ai donc piqué du nez à plusieurs reprises tant cette histoire primaire de primates m’a peu ému.


Vous appréciez les séances de cinéma en présence de nombreux enfants et d’adultes parfois peu civilisés? Vous aimerez le jeune spectateur qui bat des pieds le dossier de votre fauteuil, et celui qui émet de capiteuses flatulences intestinales… Concernant les adultes, vous vous amuserez du spectacle auditif qui accompagne le crêpage de chignons entre deux mères, dont l’une désire s’assoir à une place dévolue péremptoirement par l’autre à l’entreposage des manteaux de sa progéniture; et de la consultation des téléphones portables qui constituent autant d’écrans indélicats qui troublent votre attention pour celui de la salle.

 

A la fin de la séance mon voisin, improbable instituteur en retraite croyant faire oeuvre pédagogique en conduisant sa descendance voir un film documentaire animalier, interrogea la supposée petite fille pour s'assurer que son choix s'était avéré pertinent pendant son sommeil.

 

- Bof...s'est contenté de soupirer la gamine.

 

C'est mon avis, et je la partage.


Avant j’aimais bien les animaux. J’ai même possédé des chats et un chien.


Ils sentaient moins mauvais, se montraient plus respectueux des conventions sociales en notre présence. Ce qui n’est pas le cas des hommes-singes qui puent et des gougeat(e)s qui n'ont cure des lois du clan  homo sapiens.


Du coup j’hésite à aller voir les abeilles qui disparaissent à grands coups d'ailes (Des abeilles et des hommes).

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?