Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 15:12

 

 

 

 

 

 

La pratique du chi cong fait partie de mes activités quotidiennes.

Partie intégrante de la médecine chinoise, j’en ressens les effets aussi bien pour la sérénité et la capacité de concentration mentale qu’elle apporte, que sur le plan physique.

Après l’échauffement physique, l’enchaînement de mouvements de chi cong constitue la seconde phase – dynamisation de l’énergie interne – de la préparation de toute séance de tai ci chuan, art martial interne.

Les vacances présentent souvent l’occasion de rencontres inattendues qui vous enrichissent.

Au cours de ce mois d’août, dans une ferme bretonne, ma route a croisé celle d’une jeune femme membre du Falun Dafa, plus connu sous le nom de Falun Gong.

Jusqu’à présent, dans mon esprit de français et de parisien, Falun Gong signifiait « secte », terme associé à l’idée de l’emprise d’un maître sur le mental des membres de son organisation.

Très vite, sans savoir que je pratique cette discipline, elle attira notre attention sur l’importance de l’organisation des transplantations d’organes en Chine,  économie dissimulée mais très fructueuse.

Or si dans nos démocraties occidentales, pour des motifs éthiques, les prélèvements d’organes doivent s’effectuer avec l’assentiment préalable du donateur, en Chine ils s’effectuent immédiatement après l’exécution des condamnés à mort.

Diverse études et enquêtes ont identifié une autre source de prélèvements d’organes par le biais de la persécution dont sont victimes les personnes qui appartiennent au  Falun Gong.

En qualité de citoyen français et praticien du chi cong, si je n’adhère pas aux principes bouddhistes et de « l’activation de soi » (Xinxing)1, et n’aspire en aucun cas qu’un Maître m’implante « la roue de loi » dans le bas-ventre2, je ne peux demeurer indifférent au traitement que les autorités chinoises réservent aux membres de Falun Dafa.

Je lis avec intérêt le livre3 que m’a donné cette jeune femme, livre qui rassemble différents documents de médecins et d’experts juridiques internationaux, concernant ces pratiques à l’encontre de Falun Dafa.

Le témoignage de cette jeune militante de Falun Dafa, les contenus de ce livre et de la vidéo ci-dessus, ainsi que le site monghui.org laissent penser que le Parti Communiste Chinois persévère dans des pratiques à la fois moralement perverses, juridiquement criminelles, financièrement opaques et lucratives et rappelant la nature totalitaire du régime en matière de Droits de l’Homme.

Même si des progrès ont été accomplis dans ce domaine4.

 

Pour en savoir plus :

3 - Organes de l’Etat – Abus de transplantations en Chine  – Par David Matas et Docteur Torsten Trey – La petite édition (2013)

 Sur les persécutions : http://fr.minghui.org/category/51/

     4 - voir « Droits de l’homme » dans le Dictionnaire impertinent de la Chine


-         

Plume Solidaire

 

- - - - 

 

1 – « Le point central de la pratique du Falun Dafa  est le coeur, avec l'élévation de son esprit et de ses pensées, ou “Xinxing,” indiquée comme clé de l'accroissement de l'énergie, ou "Gong." Le concept de “Xinxing” englobe la transformation de la vertu (une matière blanche) et du karma (une matière noire). Il comprend aussi la patience, le discernement et l'abandon - c'est-à-dire, le détachement des désirs et attachements humains, et l'endurance des épreuves. »


2 – « Falun Dafa implique la cultivation du Falun, ou “roue de loi.” Le Falun est une entité rotative, intelligente, composé de matière de haute énergie. Le Falun que Maître Li implante dans le bas-ventre du pratiquant dans d'autres dimensions tourne constamment, 24h sur 24. (Les pratiquants authentiques peuvent obtenir le Falun en lisant les livres de Maître Li, en regardant les conférences en vidéo ou en les écoutant en format audio, ainsi qu'en apprenant auprès des élèves de Falun Dafa.) »

Source  - http://fr.falundafa.org/introduction.html

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Tai chi chuan - Chi qong
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?