25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 11:52

Démarche publiée initalement le 15 octobre 2010

 

 

ratp.gif

 

 

 

 

Commençons cette rentrée par une note joyeuse.

En dépit de son caractère apparemment antidéluvien, cette procédure a  conservé toute sa simplicité et son efficacité. Ce qui est tout à l'honneur de la RATP.

Je voudrais aussi exprimer ma sensibilité à la gratitude dont témoigne la personne qui m'a adressé un commentaire de remerciement pour ce courrier publié sur Plumeacide,  même si je ne suis pas l'auteur de la lettre.

Cela siginifie que cette personne a fait l'effort de revenir à la source du bienfait dont elle a bénéficié pour agir par un écrit, qui n'a pas pour finalité d'effectuer un don (contredon) matériel en retour en signe de reconnaissance, mais pour exprimer un sentiment de joie.

C'est la manifestation d'une grandeur d'âme qui me va directement au coeur, à moi qui n'attend rien en retour.

Mais la communication ainsi établie par l'Internet via Plumeacide, constitue à chaque fois une heureuse surprise qui me comble aussi de bonheur, serait-ce pendant quelques heures.

C'est si rare, que dans le monde virtuel où règne la goujeaterie, - favorisée par l'anonymat des visiteurs des sites -, celles et ceux qui savent montrer un souci de la dette à la suite d'une démarche réussie qui a des conséquences financières positives, envers le don gratuit venant d'autrui, méritent d'être généreusement remerciés à leur tour.

Savoir révéler son identité pour s'adresser à l'auteur d'un blog est un acte de civilité et de savoir-vivre qui traduit du respect pour le travail fourni par l'écrivain public qui y partage son savoir-faire, et de considération pour sa personne.

Car si l'Internet est un domaine public virtuel, toute publication est la conséquence de la volonté et des intentions, bonnes ou mauvaises, d'une femme ou d'un homme concrets.

Ainsi le savoir-faire de l'auteur rencontre-t-il le savoir-être du lecteur.

Certains pourraient voir ici une leçon de morale, quand il ne s'agit que d'une éthique des écritures publiques, fruit de la réflexion d'un écrivain public.

Plume Solidaire

 

- - - - - - - - 

 

 

 

 

 

Première lettre rédigée (validée après quelques modifications) par une nouvelle candidate aux écritures publiques bénévoles dans notre association.

 

C'est pas mal du tout pour un début !

 

L'essentiel est dit, et ce n'est que la première étape de cette démarche.

 

Les prochaines paraîtront dans cette rubrique.

 

Première réaction si vous avez une amende de la RATP et que vous pouvez prouver la précarité de vos ressources : écrire au Service Clientèle le plus vite possible.

 

Si vous recevez un refus ou une absence de réponse dans un délai de raisonnable (15 jours), envoyez votre dossier au Médiateur de la RATP (article à paraître demain)

 

 

Bon, si vous êtes d'accord on va la garder cette candidate.

 

J'ai dit

 

Plume Solidaire

 

 

 

- - - - - - - - 

 

 

 

Madame ................

..........................

75019 Paris

Service Clientèle RATP

Lac B91654, Quai de la Rapée

75599 Paris cedex 12

 

 Paris, le 23 septembre 2010

 

Messieurs,

 

 

Le 16 septembre 2010, à 8h 50, ma fille Jordana L..., a fait l’objet d’un contrôle de son titre de transport  par des agents de la RATP. Son ticket était à tarif réduit. Il est vrai qu’elle aurait dû se prémunir d’un billet à tarif complet.

 

 

Dans le but de permettre à ma fille d’emprunter, à titre exceptionnel ce jour-là, les transports en commun sans frauder, compte tenu de la modicité de mes ressources, j’ai pris la responsabilité de lui donner un titre de transport à tarif réduit dont je suis bénéficiaire.

 

 

Je tiens à vous préciser que je vis seule avec mes trois enfants à charge et vous pouvez imaginer aisément les frais que cela me coûte. Car, mes seules ressources sont les suivantes :

-          Assedic : 469,34 €

-          Allocation Ville de Paris : 122  €

-          Déduction de l’EDF grâce à ma carte Paris-Famille.

 

 

En dehors des charges courantes familiales, mes principales charges sont :

-          Loyer : 410,58 €

-          Frais de scolarité : 205 € par mois

 

 

Concernant ces derniers frais, j’ai également demandé une possibilité de les diminuer.

 

 

Je suis actuellement précisément en relation avec l’assistante sociale de Mairie du 19e  pour tenter d’obtenir une aide pour un pass-navigo Imagine-R annuel. Ce serait un moyen pour moi de réduire également le coût des titres de transports et me permettre ainsi de pouvoir aider mes deux autres enfants étudiants.

 

 

J’ai également demandé une aide, dans le même sens, auprès de l’Assistante du Collège ......... pour ma fille A.....

 

 

Ma fille Jordana ne disposant pas d’argent liquide sur elle le jour de l’infraction, elle s’est vue notifiée des frais supplémentaires de dossiers d’un montant de 22 € qui s’ajoutent au montant de l’infraction qui va lui être adressé à hauteur de 25 €, soit un total de 47 €.

 

 

Mes ressources ne me permettant pas de payer cette amende, je sollicite une remise gracieuse et un examen bienveillant de ma démarche.

 

 

Je vous prie de croire, Messieurs, à l’assurance de mes sincères salutations.

 

 

P.J. :

-          copie du procès-verbal d’infraction

-          copie du courrier à l’assistant du Collège Lamartine

-          copie de ma quittance de loyer

-          copie du paiement des carnets de tickets

-          copie des frais de scolarité

-          copie d’attestation Pôle emploi

-          copie facture EDF

-         déclaration de main courante

 

 


 

 

Amende-RATP-classement-sans-suite.jpg

Partager cet article

Plume Solidaire , écrivain public - dans Lettres Transport
commenter cet article

commentaires

sianes 24/08/2014

Merci pour vos conseils,cela m'a permis de prendre exemple et de faire classer sans suite le procès-verbal reçu par ma mère (85 ans).Elle avait pris le RER à son âge seule avec un ticket de transport à tarif réduit et validé .Mais malheureusement son justificatif de réduction venait juste de se terminer et elle attendait sa nouvelle carte.Un agent de contrôle l'a mis une amende + frais de dossier...La RATP a été compréhensif de sa bonne foi,en revanche la personne qui a fait du zèle lors de son contrôle??? il est vrai vrai qu'il est plus facile de mettre une amende à une mémé qu'à une bande de jeune.....qui voyage gratuit.

Plume Solidaire 27/08/2014

Bravo Coco, auteur de cette démarche !

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
C'est merveilleux il y a plein de monde en ce moment sur Plumeacide ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
 
Regarder le diaporama sonore de Annabelle
3 parcours pour Vaincre l'illettrisme
 
images-copie-8.jpg
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Orienter les usagers

 

Quand on sait pas, on sait pas.

C'est pas pour ça qu'y en pas qui savent.

Faut savoir où ça qu'i sont.

Pour le nord-est parisien, certains sont là mais pas tous.

Mieux ça se sait mieux ça se saura.

 

 

Orienter les usagers   

 

 Orienter les usagers

 

Formation du 23 mars 2013

 Journées de formation des écrivains publics

Saison III

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Clins D'œil Confraternels

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog