Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 17:00

 

 

 

 

Salvador Dali-2

 

 

 

 

Et ben, ça commence bien avec cette jeunesse antillaise de 88 ans  qui en fait 70, impatiente de prendre son tour et qui court dans le couloir pour me suivre à la trace. C’était juste pour une plainte au Procureur de la République contre un brocanteur qu’elle a invité à venir voir ses lithographies.

 

Il lui a fait une offre de 500 € qu’elle a acceptés.

 

Il lui a fait un chèque…en bois.

 

Détail en passant : dans les lithos il y a un Magritte et deux Dali.

 

C'est pas à moi que ça arriverait, de posséder des toiles de maîtres.

 

J'ai dit

 

Plume Solidaire

 

- - - - -

 

 

Madame …….

………………..

75019 PARIS

Monsieur le Procureur de la République

Près le Tribunal de Grande Instance de Paris

Palais de Justice de Paris

4 Boulevard du Plais

75001 PARIS

 

Paris le 8 septembre 2011

 

 

OBJET : plainte pour escroquerie et abus de faiblesse, substitution d’oeuvres d’art et objets divers

 

Monsieur le Procureur de la République,

 

Je viens vous saisir des faits suivants dont j’ai été victime le 1 juillet 2011 révélant une escroquerie ou à tout le moins un abus de faiblesse.

 

Agée de 88 ans, je suis célibataire et vit seule.

 

J’ai sollicité le 1 juillet  Monsieur ……, annonçant sa raison commerciale par l’intermédiaire d’un panneau informant de son métier de brocanteur et «Débarras tous locaux » apposé contre son véhicule rue de Meaux dans le 19 ème arrondissement, pour savoir s’il serait intéressé par des estampes lithographiques dont je suis propriétaire.

 

Après prise de rendez-vous, Monsieur … s’est rendu à mon domicile le 1 juillet à 15 heures. Il a décroché cinq estampes installées sur les cloisons de mon appartement, a assemblé les différentes pièces décoratives qui l’intéressaient (Pièce N°1).

 

 

Parmi les œuvres décrochées se trouvaient une œuvre de René MAGRITTE et deux œuvres de Salvador DALI dont je possède les certificats d’authenticité, que Monsieur ...m’a demandé de lui transmettre ultérieurement.


Pour l’ensemble des pièces assemblées il m’a fait une offre d’achat de 500 €, m’a demandé de ne pas présenter le chèque à l’encaissement, s’engageant à me payer en numéraire contre remise de ce chèque bancaire.

 

Monsieur …. ne s’étant pas présenté à mon domicile comme convenu, j’ai présenté son chèque à ma banque le 23 juillet 2011, chèque qui m’a été retourné pour défaut ou insuffisance de provision le 5 août 2011 (Pièce N°2).

 

Les contacts que j’ai entrepris avec le soutien de mon neveu auprès de ce commerçant, sont demeurés vains, Monsieur …. s’étant engagé verbalement à me restituer l’ensemble des œuvres dérobées. Démarche non réalisée à ce jour.

 

J’estime a minima la valeur totale de cette escroquerie à la somme de....


Je sollicite votre intervention pour obtenir la restitution de mes tableaux et des divers objets subtilisés, à défaut de donner à cette affaire la suite judiciaire qui conviendrait.

 

Dans l’attente des suites que vous réserverez à ma plainte,

 

Je vous prie de croire, Monsieur le Procureur de la République, l’expression de ma considération distinguée.

 

   

 

Pièces jointes :

 

-   Pièce N° 1 : Inventaire et estimation de la valeur des œuvres et des pièces décoratives

-   Pièce N°2 : Courrier du 5 août et Attestation de rejet de chèque de la Banque Postale - Copie du chèque rejeté

-   Copie demande d’aide Juridictionnelle

-   Copie du courrier du 9 septembre de mise en demeure de restitution des objets

 

 

      

 

 

Madame ……..

……………. 

75019 PARIS

Monsieur ……….

……..

.………………

75015 PARIS

 

 

Paris le 8 septembre 2011

 

 

 

OBJET : Mise en demeure de restitution d’œuvres

Lettre recommandée avec accusé de réception

 

Monsieur,

 

Je viens par la présente et pour la dernière fois vous mettre en demeure de me restituer sans délai les tableaux suivants que vous avez substitués à mon domicile le 1 juillet 2011.

 

Vous n’avez à ce jour répondu malheureusement à aucune des demandes qui vous ont été faîtes en ce sens par moi-même et mon fils.

 

Aussi je vous informe que je dépose plainte auprès du Procureur de la République Tribunal de Grande Instance de Paris pour escroquerie.

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public - dans Chronique des permanences
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?