Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 17:40

Chers Amis

Du 25 juillet au 8 août j'ai accompagné mon père jusqu'à son dernier souffle à l'hôpital de Quimper.

Mon père était à la fois un homme d’un abord simple et une personnalité  remarquable pour son entourage.

Je ne résiste pas à la joie de vous parler un peu de lui, pour la première et la dernière fois.


Ce texte a été écrit par mon frère ; j'y ai ajouté quelques phrases de l'une de mes soeurs et de moi-même.



Plume Solidaire


 

 

Mort du Capitaine

 

Il y eu tout d’abord la mer et sa passion pour la voile.

 

Du Guy Jo 1, voilier de sa fabrication, tirant des bords dans la baie de La Forêt Fouesnant, à sa dernière croisière à la barre d’un 50 pieds à l’ombre de Capri, en passant par le 5o5 , le Ponant et le Dragon, que de bonheur au fil des vagues.

 

J’ai navigué avec lui dès l'enfance et découvert les Iles Glénans au début des années 60 dans de mémorables croisières familiales à deux bateaux. Je mesure aujourd’hui le privilège d’une enfance dorée et de vacances inoubliables où nous passions avec mes cousins en quelques pas des repas de famille en chansons, au bateau en traversant le jardin et la plage.

 

La mer c’était aussi le partage avec les siens, le plaisir de la pêche à la palourde « au trou et à la cuiller » comme autrefois.

 

De la mer au jardin il n’y a que le chemin du retour à Quimper. Ode à la Rose, l’amour des fleurs et la fierté de son si beau jardin…De l’Ode à la Rose à la poésie il n’y a qu’une rime et toutes ces strophes clamées de Victor Hugo, Baudelaire, Lamartine et bien d’autres.

 

De la poésie classique à la musique classique, il n’y avait qu’une gamme. Mon père c’était d’abord un organe avec un coffre puissant et une embouchure de ténor baryton. Une voix exceptionnelle qui a, toute sa vie, animé les événements familiaux en solo ou au sein du quintet des frères et sœurs. On se rappellera de La nuit de Rameau, de l’Ave Maria, ou du Je vous Salue Marie.

 

Que d’émotions dans cette tradition de famille.

 

C'était un organisateur qui savait conserver des relations sur la longue durée. Pour lier tout cela il avait une énergie, un enthousiasme, une capacité à fédérer formidables.

 

Une curiosité tout azimut. Réflexion humaniste, historique, géographique, politico économique : bien des mots croisés s’y sont cassés les dents.

 

Un rire qui était souvent le premier après avoir sorti l’un des ces bons calembours et autres plaisanteries de la Royale. Avec mon père on rigolait joyeusement.

 

Que dire de ces Noëls familiaux, qui fleuraient bon la fête, les chants et le ravissement de chacun ?

 

Au cours de nos séjours, il avait la recette des « jolis petits coins » et des bons petits restos face à ce que la Bretagne pouvait nous offrir de plus beau. Autour de ta table toutes sortes de discussions allaient bon train, et chacun pouvait échanger son point de vue.

 

A présent vous faîtes un grand mélange de mer, bateau, poésie, rires et chants, d'énergie et d'enthousiasme. Vous secouez après avoir déposé une dose de whisky et je vous garantis l’ambiance.

 

Enfin il avait une capacité naturelle à aller vers son voisin dans une relation simple et cordiale et de répondre aux demandes des gens dans la difficulté.

 

J’ai hérité de tout cela à la fois et je poursuis ma route dans cette voie.

 

Et j’en suis fier et heureux.

 


 

Plume Solidaire

Partager cet article

Repost 0
Plume Solidaire , écrivain public
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?