Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 21:37



Mon Nouvel An avec la Princesse de Savoie






Quand je regarde les Colonnes Maurice, les panneaux d'informations culturelles et les affiches du métro, c'est moins le spectacle qui m'intéresse que les souvenirs que je partage avec les artistes qui me regardent sur l'affiche...Parfois c'est insolite, parfois c'est une vraie relation qui s'est instaurée...Ce sont mes people à moi.


 C'était dans une autre vie.






Je crois que c'était le 31 décembre 1980.


A l'époque je travaillais dans ce qu'on appelle aujourd'hui une Scène Nationale, et mon meilleur copin de l'époque était le meilleur copin de Jean Claude Courau, le père de Clotilde.



Ils avaient eu une "colocation" à Cotonou quand ils étaient au Bénin, et ça avait laissé des traces impérissables telles qu'ils sont devenus des amis inséparables.



C'est ainsi que le meilleur copin de mon meilleur copin m'a invité avec femme et enfant à passer le nouvel an chez lui à Paris. Une soirée super sympa.


A l'époque la famille Courau habitait un grand  appartement  dans un hôtel particulier du Quai Malaquais qui appartenait à la famille de Catherine.


Cette soirée a été aussi déterminante pour l'avenir de mon beau frère, adolescent vietnamien, que mes beaux parents avaient pu faire fuir du Vietnam avec sa soeur ; dont ma femme et moi étions tuteurs.


Mon jeune beau frère avaient des talents particuliers en matière de création de mode dont nous avons été les premiers à bénéficier. Et c'est gâce à une rencontre organisée à l'occasion de cette soirée qu'il a pu entrer chez Cardin, apprendre son métier de syliste. Métier qu'il a exercé ensuite comme responsable de la collection des pullovers d'une célèbre marque symbolisée par un reptile aquatique crocodilien. Ce qui nous permis aussi d'être habillés pendant 20 ans gratos avec les prototypes de vêtements que les mannequins portaient puis laissaient dans des sacs en papier que ramassait mon beau frère, après les défilés internes de la maison au cours desquels s'effectuaient les choix des articles vendus quelques mois plus tard dans les magasins de la célèbre marque.

 

Autour de nous jouaient et couraient quatre petites filles charmantes dont l'une devait être âgée de 11 ans...Et depuis...

 

Clotilde Courau est une comédienne de théâtre et actrice de cinéma française, née le 3 avril 1969 à Levallois-PerretFrance).

 

Par son mariage avec Emanuele Filiberto di Savoia, elle est Altesse royale, princesse de Savoie, de Venise et de Piémont.

 

Biographie

Fille de Jean-Claude Courau et de Catherine du Pontavice des Renardières (institutrice dans les Hauts-de-Seine), elle passe son enfance avec ses parents et ses trois sœurs, Christine, Camille et Capucine entre l'Égypte et le Bénin.

 

En 1985, âgée de 16 ans, elle abandonne ses études et décide de devenir comédienne. Elle s'inscrit aux cours Simon, aux cours Florent, à l'École de la rue Blanche (ENSATT), ainsi qu'à l'Atelier International de Théâtre, à Paristhéâtre dans la compagnie Francis Huster aux côtés de Cristiana Reali et Valentine Varela, Valérie Crunchant, Estelle Skornik, Olivier Martinez...tout en faisant des petits boulots (coller des affiches pour une marque de cigarettes, femme de ménage, shampouineuse ... )


 

 

"Olivier Dahan a réalisé un film de 2 minutes 30 qui met en scène les violences conjugales et incite les témoins de ces violences à réagir. Ce film,  soutient la campagne d’Amnesty International sur les violences faites aux femmes.  Le message final "En France, 1 femme décède tous les 3 jours suite aux violences conjugales" veut mettre un terme à l’idée reçue selon laquelle la violence contre les femmes fait partie d’un passé révolu, pour inciter chacun à réagir. Sensible à l’importance de la campagne et attiré par la qualité artistique du projet, Olivier Dahan a immédiatement accepté de réaliser ce film mettant avec brio son art au service de ce film publicitaire. Répondant à l’invitation du réalisateur et désirant soutenir ainsi l’action d’Amnesty International, Didier Bourdon, Clotilde Courau et Claude Perron ont mis à leur tour leur talent au service de la force du film, en incarnant des personnages que l’on pourrait croire tout droit surgis du passé mais qui se révèlent être effroyablement contemporains. "

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?