Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 05:30

Après treize années, le cycle de conférences de la "Contre-histoire de la philosophie" de Michel Onfray s'est achevé le 15 juin à Caen.

France Culture est allé à la rencontre du public, afin de savoir ce qu'il avait retenu de ces conférences, et ce qui l'avait tenu en haleine jusqu'au bout. De son côté, Michel Onfray s'est remémoré au micro ce qui avait motivé la naissance de ce projet, initialement intitulé "Génie de l'hédonisme".

San Diego dimanche 26 juillet

 

La Contre-histoire de la philosophie s'est glissée depuis de nombreuses années dans mon programme d'activité de l'été, et j'en réécoute fréquemment des enregistrements sur mon MP3.

Michel Onfray fait partie d'une génération de vulgaristeurs - j'aime beaucoup ce mot, autant que le mot amateur par exemple - de la philosophie, auxquels je dois beaucoup parce qu'ils m'ont pour ainsi dire beaucoup donné à penser.

Ils m'ont ouvert des voies de réflexion et donné des outils; fait découvrir des philosophes de toutes civilisations et de toutes périodes de l'histoire de l'humanité.

Penser le monde que je vis chaque jour, penser l'humanité de chair qui partage mes jours, est devenue l'une de mes principales activités. Addict de curiosité pour ce monde étrange que nous composons, décomposons et recomposons jour après jour.

A la fois prodigieuse d'intelligence, et terrifiante invention, l'Internet permet de lire, d'écouter et de regarder un évènement à des milliers de kilomètres de la France, au moment qui me convient. Immense liberté !

Il est 22 heures en Californie ce 26 juillet, et 7 heures du matin à Paris en ce lundi 27.

Quand la diffusion du dernier cycle de Michel Onfray commencera, il sera 3 heures du matin et je dormirai.

Vers 7 heures je partirai à pieds en direction du Linda Vista community Park pour marcher à la découverte du Tecolote canyon.

Après déjeuner, pendant les heures de grandes chaleurs, je poserai mes écouteurs sur les oreilles, et j'écouterai la première de la dernière série de conférences de la Contre-histoire de la philosophie.

Puis je reprendrai la lecture de Georges Corm là où je l'ai laissée cet après-midi *.

Peut-être qu'un jour, un intellectel français aura-t-il l'impertinence d'organiser un cycle de conférences philosophiques sur les pensées phiosophiques et politiques dans le monde arabe d'aujourd'hui; que nous n'entendons pas.

Des conférences dont les titre seraient : existe-t-il des pensées arabes propres qui soient en harmonie avec la pensée occidentale sans en être dépendante ? Existe-t-il des pensées arabes qui concilient séparation de la religion et de l'état, religion et libertés individuelles, islam et égalité hommes-femmes ?

La lecture de cet ouvrage de Georges Corm ne laisse aucun doute. Ces pensées ont existé. Et pour ce qui est de l'époque contemporaine, il semble bien à travers cet ouvrage que les réponses soient positives.

Elles existent donc. Mais pour le savoir, il faut chercher soi-même.

 

* Pensée et politique dans le monde arabe : Contextes historiques et problématiques, XIXe-XXIe siècle, La Découverte,‎ 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques 29/07/2015 14:10

L'ego surdimensionné de M Onfray m'a peu à peu éloigné de ses écrits. L'entendre est autrement plaisant. Il me semble parfois y trouver quelques réminiscence des grandes heures de Lacan au collège de France, ce qui n'est pas déplaisant le moins du monde. Reste à admettre que la philosophie comporte ontologiquement le doute.
Bonnes échappées californiennes et à la rentrée

Plume Solidaire , écrivain public 29/07/2015 18:25

Le gonflement de l'ego est bien souvent une conséquence du succès. Quant à ses écrits, c'est à nous de faire la part des choses. A propos de Lacan, Onfray a cité hier une anecdote concernant Alain Finkielkraut à Vincennes qui fait vraiment sourire. Comme le regard rétroactif décapant qu'il porte sur l'après-Mai 68. Pour ma part ce regard ironique est une invitation non pas au nihilisme - que ne je ne pense pas aussi général qu'il le dit aujourd'hui -, mais à la réserve. Ce qui n'interdit évidemment pas de réfléchir pour faire évoluer nos points de vue ; et notre action. Bon été et à très bientôt.

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
Plumeacide poursuit doucement mais sûrement son voyage dans la blogosphère, et va vers son deuxième millionième visiteur ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Petites conférences...

du petit professeur Plume Solidaire à l'occasion des Journées de formation des écrivains publics

 

 

Réflexion et débat à propos de l'éthique et de la déontologie de l'écrivain public bénévole - article 1 

 

- article 2

 

- article 3

Session du 7 mai 2011 -  Saison I


Rédiger vite et bien

Session du 7 mars 2012 -  Saison II

 

L'intitulé de cette formation est une boutade! Plus sérieusement le contenu propose deux parties:
1ère partie
- L'organisation de l'accueil et du fonctionnement des permanences d'écrivains publics
- L'accueil des usagers et le début de l'entretien
2ème partie
- Les différents types de démarches
- Les étapes des démarches
- La rédacton de la lettre

 

 Orienter les usagers
Session du 23 mars 2013 -  Saison III

Recours - Historique - Note
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Médiateurs et conciliateurs
Session du 1 décembre 2012 -  Saison III

Invalidité et handicap
Session du 2 février 2013 -  Saison III

 
Le logement social à Paris 
Session du 25 janvier 2014 -  Saison IV 

 

Témoignage sur l'expérience de la formation d'AIDEMA19 à la 2ème rencontre entre écrivains publics franciliens

Samedi 14 mars 2015 
 
 

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?