20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 09:04

La réponse à la fin de la controverse est...oui ! Donc j'irai.

La rencontre entre un immigré sans papier et un cadre sup pas burnouté, c'est deux fois par semaine pendant nos permanences.

Avec ou Samba.

Nous comptons aussi dans nos rangs des ni cadres ni sup qui encadrent aussi bien les étrangers dépourvus de titre de séjour. Samba, en collants parfois; souvent en pantalon.

Surtout les hommes.

Plume Solidaire

Partager cet article

Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 07:43
Dessin de Remy Cattelain extrait de son blog

Dessin de Remy Cattelain extrait de son blog

 

Budget de la Sécu : familles, médicaments et hôpitaux au régime

 

 

Vivement critiqué pour ses coupes dans les prestations familiales, le projet de budget de la Sécurité sociale présenté mercredi 8 octobre en conseil des ministres veut réduire de deux milliards d'euros le déficit en 2015, grâce à des économies sur les médicaments et les actes inutiles.

Depuis 2010, année où le "trou" s'était creusé à 23,9 milliards d'euros, le déficit a diminué chaque année. Mais la dynamique a marqué le pas en 2014 et la réduction du déficit a été de seulement 800 millions d'euros (à -11,7 milliards pour le régime général) à cause d'une inflation et de recettes en baisse.

La réduction du déficit qui aurait dû être réalisée cette année est reportée à 2015, décalant d'autant l'objectif d'un retour à l'équilibre : fixé à 2017, il n'interviendra au mieux qu'en 2019, selon les prévisions établies dans le projet de budget de la Sécu de 348,6 milliards.

Cela ne suffira peut-être pas aux yeux de la commission européenne et le risque plane que, dans sa globalité, le projet de budget 2015 qui prévoit une très légère baisse du déficit budgétaire, soit retoqué.

Pour le seul budget de la Sécu, le gouvernement prévoit tout de même 9,6 milliards d'économies. Ce qui devrait ramener le déficit du régime général (branches famille, maladie, vieillesse et accidents du travail) à 10,5 milliards.

Au grand dam d'associations, la branche famille subira à nouveau des mesures d'austérité, à hauteur de 700 millions, selon le projet de budget qui reste flou sur la ventilation de ces économies. Seule une mesure a été chiffrée : la réduction de la prime à la naissance pour 250 millions d'euros d'économies.

Mais la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, reste "ouverte" à des aménagements, comme elle l'a assuré mardi devant des députés PS hostiles à certaines mesures du projet de budget, dont le partage plus important du congé parental entre la mère et le père à partir du deuxième enfant.

Sur les 9,6 milliards d'économies, outre les effets attendus de la dernière réforme des retraites, le gouvernement veut juguler encore la progression des dépenses de santé.

L'Objectif national des dépenses de l'Assurance maladie (ONDAM) est baissé à 2,1%, soit un niveau historiquement bas. Cela nécessitera un effort d'économies de 3,2 milliards d'euros.

Parmi les axes d'économies définis, figure l'amélioration de la dépense hospitalière, via des mutualisations entre établissements et des économies sur les achats hospitaliers, "où des marges très importantes demeurent".

Le gouvernement veut aussi développer la chirurgie ambulatoire (qui permet un retour au domicile le jour de l'intervention) et agir sur les produits de santé, avec un milliard d'économies sur les médicaments.

L'arrivée de médicaments innovants contre l'hépatite C risque de précipiter l'Assurance maladie encore plus dans le rouge. Le PLFSS prévoit donc un mécanisme de contribution de l'industrie pharmaceutique - déclenché au-delà d'un plafond de chiffre d'affaires annuel - qui doit permettre d'atténuer l'impact financier de l'usage de ces nouveaux traitements.

Un autre axe d'économies passe par l'amélioration de la pertinence de prescriptions ou d'actes par les cliniques ou les hôpitaux. Les agences régionales de santé (ARS) disposeront d'outils de riposte graduée en cas de non respect de contrats, établissant des objectifs de nombre de prescriptions et d'actes. Par exemple, une pénalité financière pourra être imposée à un établissement qui pratiquerait trop d'appendicites par rapport à une moyenne.

A propos du budget de la Sécu 2015, la CGT santé a dénoncé "une cure d'amaigrissement sans précédent pour la santé et l'action sociale", appelant à manifester le 16 octobre.

Les cliniques (FHP) ont pour leur part déploré "la logique de sanctions" et les industriels pharmaceutiques (Leem) ont regretté que le médicament soit "lourdement pénalisé par le refus d'engager de véritables réformes de structure

 

 

Partager cet article

Plume Solidaire , écrivain public - dans Actualité
commenter cet article
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 15:07

Glaçant,terrifiant, pétrifiant...

 

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

 

              bof 

♥♥              ah ouais quand même (bien)

♥♥♥              top (très bien)

♥♥♥♥♥             pire que top (trop rare)

♥♥♥♥♥♥              des comme ça y en a qu'un par siècle

 

 

 

 

 

Leviathan est bien plus qu'une dénonciation de la Russie de Poutine.

"Zviaguintsev a puisé sa matière narrative dans le Livre de Job dans l’Ancien Testament, augmenté d’un riche apport documentaire et fictionnel. (...) C’est ce dense apport – documentaire, littéraire, biblique, philosophique – qui a fourni un cadre au scénario de Leviathan, plaçant le film à un autre niveau, (...) lui conférant une dimension mythique puisée dans la fable de Job, mythe de misère extrême, et réservoir de potentialités narratives. Le titre choisi désigne tout autant la bête du Livre de Job qui fait partie de la Création, figurée par un monstre marin, que la bête sociale et politique chez Hobbes qui intéresse ici principalement Zviaguintsev

 

Si « le pire n’est pas toujours sûr » pour Claudel, il l’est pour Zviaguintsev"

 

Lire la critique sur critikat

Partager cet article

Plume Solidaire , écrivain public - dans Ciné - Vidéo - Radio
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • Plumeacide, le blog de Plume Solidaire, écrivain public
  • : C'est une histoire de fraternité républicaine et d'amitié avec celles et ceux qui s'embrouillent avec les chiffres et les lettres.
  • Contact

Allo, y a quelqu'un là ?

 
 
 
  un compteur pour votre site  J'ai mis un compteur pour que vous ne vous sentiez pas trop seul(e) dans cet endroit isolé.
 
 
 
C'est merveilleux il y a plein de monde en ce moment sur Plumeacide ! Mââgique !
 
 
 

  
2 objectifs et 10 règles pour l'écrivain public

Cliquer pour voir le diaporama

 
 
 
 
 
Regarder le diaporama sonore de Annabelle
3 parcours pour Vaincre l'illettrisme
 
images-copie-8.jpg
 
 
Bonne visite et à bientôt
espère-je !
 
 

Chercher Un Article ?

Orienter les usagers

 

Quand on sait pas, on sait pas.

C'est pas pour ça qu'y en pas qui savent.

Faut savoir où ça qu'i sont.

Pour le nord-est parisien, certains sont là mais pas tous.

Mieux ça se sait mieux ça se saura.

 

 

Orienter les usagers   

 

 Orienter les usagers

 

Formation du 23 mars 2013

 Journées de formation des écrivains publics

Saison III

Pourquoi me bouge je ?

Le monde n'est pas
difficile à vivre à cause
de ceux qui font le mal,
mais à cause de ceux
qui regardent
et laissent faire

Albert Einstein

Le Dossier de Monsieur K

 

charlot.jpg

Le Film de l'immigration

  25839 71896

Un film de 40 minutes pour deux siècles d’immigration en France. 

 

Source :

Cité nationale de l'histoire de l'immigration

Quel temps sur Belleville ?

 

Web tour

 

 

MAILING POT DE REMERCIEMENTS

 

 

TOUR DE PRESSE

 

 

INTIME SPHERE

 

 

 

 

CLIN D'OEIL CONFRATERNEL

 

 

 

 

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog